Non, il ne s'agissait pas d'une dégustation de chenins d'Anjou délocalisée dans le Haut-Doubs!... Et pourtant :

lcl7_2006 lcl6_2006

Cinq à dix centimètres de neige à Savennières, pour le rendez-vous des passionné(e)s de chenin!...
Et pourtant, la veille même, au Domaine du Closel : "Non! rassurez-vous, il ne neige jamais à Savennières!..." C'est fort... de météo, ça!...

Belle journée quand même, au cours de laquelle, une vingtaine d'amateurs et vignerons ont pu apprécier le confort de la salle à manger du domaine, mais aussi tenter de percer les mystères des Savennières et Anjou blancs 2003 (guère moins de 40 flacons au total!) dans leur tenue d'apparat, signée des Ets Genète.

d_gustation_lcl_06_001  d_gustation_lcl_06_0062  lcl5_20061

Au delà de ces deux dégustations, un grand merci à Fabrice Redois, nullement dérouté par les conditions météorologiques, qui rendirent toute promenade dans le proche et... immaculé vignoble... peu explicite! A la place, il nous convia, avec ses compétences de maître de conférence du Département Géologie de l'Université d'Angers, à un exposé permettant d'évoquer les aspects du terroir de l'Anjou et plus particulièrement de Savennières, accessible à tous.

Sans oublier, Madame Roberti, qui accepta de braver les éléments, pour nous permettre d'accéder au presbytère du village, assez peu connu, mais où l'on peut découvrir des tentures peintes, datant du XVIIIè, assez remarquables et non dénuées d'un certain mystère.

tentures1_lcl1    tentures3_lcl1   tentures2_lcl1

Au-delà de ce quart d'heure culturel, qui nous permit de goûter au blizzard, somme toute angevin, retour au domaine, pour d'autres échantillons. Et les comptes-rendus, me direz-vous?... Ils arrivent, çà et !... Encore un peu de patience!...