Au lendemain de la Journée de la Femme, un petit groupe d'hommes et de femmes était convié à une première séance d'initiation à la dégustation des vins, dans le cadre de la Mairie de La Roche sur Yon, célèbre ville (non côtière) de Vendée, où les amateurs de dégustation ne sont pas forcément légion, mais où ils vont pouvoir trouver désormais un nouveau havre, pour dialoguer passionnément des bienfaits de la macération carbonique ou du microbullage!... Mais, nous en reparlerons par ailleurs!...

cosel_09_03_001

Il ne faut pas voir là de cours magistral, mais une session de deux soirées, qui permet d'aborder la dégustation, ses "mystères", mais surtout les points essentiels et le vocabulaire. Après l'incontournable test de connaissances (très basique), nous évoquons les notions d'appellation, de terroir, de cépage, de vinification, de classement, de millésime...

   cosel_09_03_0022   cosel_09_03_0052   

Ensuite, quelques solutions pour découvrir (ou redécouvrir) les saveurs de base (gare aux grimaces!...), puis une petite dégustation de rosés de différentes origines. Les cachottiers des Ets Genète n'auraient raté cela pour rien au monde!..

   cosel_09_03_0033   cosel_09_03_006   cosel_09_03_0044   

Lors d'une seconde séance, place aux arômes, avec une formule très ludique. Puis, à une dégustation de blancs et de rouges, abordée sous l'angle des cépages, suivie d'une comparaison d'un même vin sur deux ou trois millésimes.

initiation_03_06_004   initiation_03_06_001   initiation_03_06_005

Sans oublier, au bout du compte, lors d'une troisième soirée, une visite chez un vigneron régional, en l'occurrence cette fois, au Prieuré La Chaume, d'Estelle et Christian Chabirand à Vix, dans le Sud-Vendée, à quelques encablures de La Rochelle. L'occasion pour les vignerons de retracer un parcours quelque peu hors du commun, de nous présenter le dernier millésime 2005 et de revenir sur les premières cuvées, qui remontent à... 2003! Christian Chabirand évoque son crédo, ses choix : mettre en valeur l'acidité et la qualités des amers, ne pas céder aux modes du fruit gourmand et du sucre, proposer des vins en préservant la qualité du "grain" de ceux-ci. En 2005, "Le Rosé" (de saignée) a du caractère! La pointe d'acidité révèle une touche amère, fine, qui en font un indéniable rosé destiné à la table. Un autre rosé apparait, "Le Caravage" (assemblage merlot et pinot noir), qui sera rare, au point où il ne nous a pas été possible de le découvrir, pour cause de diffusion immédiate vers la grande restauration!... J'ai comme le sentiment que, si vous croisez sa route...

En rouge, toujours les trois cuvées : Bel Canto (cuve uniquement), Orfeo, qui passe à peu près cinq mois en barriques non neuves sélectionnées en Bourgogne et Bellae Domini, dont l'élevge d'un an dans ces mêmes barriques, apporte une force, une densité, qu'il convient de découvrir, pour finir de s'en convaincre, avec le millésime 2003, tout à fait remarquable actuellement!...

Cette dernière cuvée est 100% merlot (eh oui!). Orféo voit apparaître un peu de négrette dans l'assemblage merlot (largement majoritaire) et cabernet sauvignon.

On ne peut passer sous silence le blanc du domaine, Prima Donna, dont l'assemblage chardonnay/pinot noir avait lui aussi étonné en 2004. Il sera rare également en version 2005, pour les mêmes raisons (ou presque) que le Caravage. A noter, une teinte légèrement rosée, fruit d'un léger dérapage technique lors du pressurage et des caractéristiques du millésime (degré élevé provoquant une extraction rapide), mais ne nuisant en rien à sa qualité et accentuant favorablement son originalité.

la_chaume_03_06_005  la_chaume_03_06_002  la_chaume_03_06_012  la_chaume_03_06_007 

Si elles sont de plus en plus nombreuses à investir les salles de dégustation, les femmes sont aussi présentes, bien sûr et en nombre, dans la vigne, les chais et les domaines de par le Monde. Que voici une belle occasion de les saluer!... Comme dans les exemples suivants, en Suisse, avec les Artisanes de La Vigne et du Vin. Citons aussi Femmes-Vignes-Rhône et le WWW, Wine Woman World, bien sûr!...