Le Cercle OEnophile Montois, cher à Philippe Gallard, de Chai Carlina, proposait récemment à St Jean de Monts, une jolie soirée autour de quelques vins du Domaine Marcel Deiss, référence alsacienne.

Pour l'occasion, la gamme des Vins de Fruits et celle, en partie, des Vins de Terroirs étaient proposées, en attendant, dans d'autres circonstances les Vins de Temps et de Patience.

La philosophie dominante du domaine Deiss, au-delà de la biodynamie, c'est la complantation, c'est à dire l'art de mélanger les cépages dans un terroir. Un aspect rigoureusement historique de la viticulture, battu en brèche depuis quelques années par des réglementations récentes, comme celle des Grands Crus datant de 1975, obligeant à la mention du cépage et qui est considérée au domaine, comme une erreur historique!... Depuis 2005, il faut noter la réforme de cette législation : la mention de cépage est maintenant totalement facultative en Alsace AOC et en Grand Cru.

131206_001   131206_006   131206_005

- Burlenberg 2001, Pinot Noir : un rouge pour l'entame, d'un beau rubis. Premier nez marqué par des notes d'élevage, puis s'ouvrant sur la cerise noire, la mûre et les épices. Attaque vive et forte! Minéralité explosive! Trame très serrée, qui amplifie la persistance. Un imposant retour sur le silex et des notes fumées-brûlées. Volcanique!..

- Alsace 2004 : or pâle brillant. Joli nez floral, très agréable, avec une évolution sur une pointe d'amande, puis le litchi. Bouche grasse et d'un bel équilibre. Élégant et tonique. Aucune déviance aromatique. Joli vin, exprimant sa diversité, sa pluralité gustative.

- Pinot blanc 2004 Bergheim : joli nez sur l'amande amère et les fruits blancs. Presque une sorte de pointe fermentaire... Beaucoup de gras. Assez long et séducteur en diable!

- Muscat 2004 Bergheim : or pâle. Superbe nez de pêche jaune! Bouche douce pour un pur plaisir. Finale relevée par une touche acidulée, façon raisin. Ouah!...

- Pinot gris 2002, Beblenheim : bel or brillant. Beau nez rôti, pur. Beaucoup de gras et d'élégance. Très belle expression d'une complexité pure et droite.

131206_004   131206_007   131206_002

- Riesling 2004, Beblenheim : or pâle. Notes fumées assez discrètes, nuancées. Extrême finesse fruitée. Bouche assez grasse, mais sans exubérance. Plutôt rigoureux, mais exprimant une belle pureté. Un vin à mettre sur la table en toutes circonstances!...

- Gewurztraminer 2002 St Hippolyte : nez très élégant sur le litchi, le citron confit, puis s'ouvrant sur des notes florales. Bouche ample, volumineuse, soutenue par une finale relevant l'acidité. Néanmoins, la "sucrosité" est assez présente, presque un peu trop... Exigeant en matière de cuisine associée!

131206_003   131206_009   131206_008

- Rotenberg 2002 : or brillant. Notes citronnées, puis fruits blancs. Pointe fumée. Jolie expression acidulée, complexe et diverse. Solaire et volumineux. Une association riesling/pinot gris, idéale pour démontrer tout l'intérêt d'un tel assemblage. Superbe d'élégance!

- Engelgarten 2001 : ce terroir de graves exprime de jolies notes minérales et de poire mûre d'une belle subtilité. Intense et droit. Superbe retro de fruits blancs mûrs. Riesling, pinot gris, beurot, muscat, pinot noir dans ce vin remarquable, d'une belle longueur.

Pas de problème! Après cela, le jarret était le bienvenu!... A moins de profiter de la nuit claire de St Jean de Monts pour passer admirer le "Noël de sable", idée des commerçants montois pour faire voyager les passants.

171206_001   171206_006   171206_008

C'est là l'oeuvre de Laurent Dagron, sculpteur sur sable qui, autour d'un Père Noël en sable issu du "grand trou de l'Esplanade de la Mer" (le chantier du centre aquatique), présente un ensemble de statues monumentales faites de papier mâché et de carton, recouvertes d'un vitrificateur naturel : Anubis, Bastet, un obélisque, un sphinx!.. Rien ne manque, pour un petit voyage en Egypte, autre pays du sable!...

171206_005   171206_002   171206_003

L'occasion rêvée pour vous souhaiter à toutes et tous un très beau et Joyeux Noël!...