Deux mois que je passe mon tour!... Déjà, l'acte X (l'acte 10, bien sur!). Et cette fois-ci, un clin d'oeil à Iris, parce qu'elle le vaut bien!... Au risque de mettre à mal les règles élémentaires de... l'étiquette!...

250108_001   vdv_logo_1_   250108_003

J'ai presque honte!...  Le thème du mois, c'était justement, les buveurs d'étiquettes, chacun l'aura compris!... Au passage, je vous propose un petit jeu : essayez donc d'identifier celles qui apparaissent dans ces deux verres!... Concours!... Si vous mettez un nom sur chacune d'elle, j'me fais moine!... (euh! je plaisante, là!...). Iris, tu n'es pas obligée de l'intégrer à ton CR, celui-là!... ;-)

Mes étiquettes sont assez classiques, somme toute! En voici trois, appréciées hier soir, au cours d'un petit dîner entre amis.

260108_002

Entrée en matière transalpine, avec un Perdaudin 2005 du domaine piémontais Negro e figli. Finesse et intensité, pour ce Roero Arneis original et très réussi, qui répondit tout à fait aux saveurs et arômes d'une crème brûlée au parmesan.

260108_004   260108_006   260108_003

Le clou de la soirée tenait dans une première tentative de préparation d'un poulet au vin jaune et morilles, très jurasso-olifien!... Et une très grande étiquette, avec, comme il se doit, ce Vin Jaune 1999, de Michel Gahier!... Jaune et si jeune encore!... Mais, un vin qui mobilise l'attention, au point qu'on en oublierait presque les imperfections de la recette, succulente cependant.

260108_007   260108_005   260108_008

Teinte avenante pour ce Sauternes Clos Dady 2002 qui fut servi en dessert, après avoir permis de concocter des poires pochées au Sauternes et crème au chocolat tout à fait... succuslurp!...

Et pour aujourd'hui, me direz-vous?... Bouillon de poireaux, bien sûr!... Et CRs layonesques comme il se doit!...