Le dernier numéro de la revue très appréciée des amateurs, Le Rouge & le Blanc, vient de se glisser dans la boîte aux lettres des abonnés, qui ne manqueront pas, là encore, de le dévorer!...

img299

Henri-Noël Lagrandeur et Yaïr Tabor se sont-ils hissés jusqu'au belvédère naturel, qui permet de découvrir quelques très beaux paysages?...

becherelle   Flore012   Coul_e_de_Serrant

En tout cas, ils nous proposent là, un joli tour d'horizon des domaines, des cuvées, des millésimes qui tend à démontrer tout le potentiel d'une appellation qui, naguère, laissait, parfois, perplexe les amateurs et qui, désormais endosse les habits ajustés d'un Grand Cru en devenir. On y lit, au passage, tout l'apport d'un Clément Baraut, oenologue et figure locale, qui entraîne nombre de domaines sur la voie du travail des sols.

Bien sûr, il reste encore beaucoup d'options possibles : botrytis ou pas, fermentation malolactique ou pas, soufre en baisse ou pas... La génération la plus récente se met à l'écoute des terroirs, des parcelles, des sols souvent remarquables. Au final, beaucoup de place encore pour le débat et pour la dégustation!... Pour vous peut-être également, lors de votre prochain voyage dans la région.

19062008

Les voyages, auxquels Le Rouge & le Blanc vous invite à cette occasion. Et pourquoi pas avec ce numéro 89 sous le bras, pour partir à la découverte du Palatinat, région frontalière allemande et ses grands terroirs dédiés au riesling. Ou, en cette veille de l'été, prendre la route, en quête d'une rencontre, sans doute inoubliable, avec une grande vigneronne des Baux-de-Provence, Dominique Hauvette.

L'été est là!... L'été est là!... L'été est là, mais le printemps ne le voit pas!... Y'a plus d'saison, mais, heureusement, il nous reste Le Rouge & le Blanc!...