Il était une fois, des vacances alpines comme on en rêve!... Lorsqu'on programme un séjour aux pieds des Aiguilles de Chamonix, des Aiguilles Rouges et sous la silhouette bonhomme du point culminant de l'Europe, à savoir le Mont Blanc, on se surprend à surveiller l'évolution du ciel, à guetter la sortie du dernier bulletin météo et... à s'en remettre à la providence!... En cette quinzaine, elle se caractérisait par une clémence des cieux on ne peut plus déterminante!... Vibram et bâtons télescopiques!... Tous dehors!... Allez, hop!...

06092008_007   06092008_010   06092008_012

Des parois qui savent garder leurs mystères, une liste de parfums de sorbets et crèmes glacées dont il est fort difficile de faire le tour et justement, l'Ultra Trail du Mont Blanc, une course folle de 166 kms (quatre marathons!), autour du célèbre sommet, que les plus rapides parcourent en à peine plus de vingt heures!... Ça décoiffe!...

06092008_011   06092008_027   06092008_022

Mais, je vous rassure, je n'ai pas cédé à toutes les sensations sucrées, je ne suis pas allé jusqu'au bout de mes forces, mais j'ai pu apprécier, parfois retrouver, quelques magnifiques paysages!... Et participer, comme il se doit, à cette journée dédiée aux Vins du Valais, en joyeuse compagnie.

En effet, après ses vacances Basquaises (au Pays Basque, si vous préférez!), Olif s'octroyait une petite semaine supplémentaire, ce qui rendait plus facile cette rencontre aux confins des frontières de l'Est (ce qui change des plages océannes!). Et comme Laurent, blogueur confédéré, pouvait aussi se libérer, nous voilà partis pour une belle journée du côté de Fully et Martigny!...

06092008_001   06092008_014

Point de fête mondaine (un raout, selon le dictionnaire!) pour la circonstance, mais quelques verres appréciés ensemble, au coude du Rhône valaisan. Ce qui faisait de nous, en cette journée, des Octoduriens, dénomination rassembleuse des habitants de Martigny, comblés!... Pour la petite histoire, Octodure était le nom de la ville se situant là, au début de notre ère, site d'une bataille entre Romains et Véragres. Point de raisons de guerroyer de nos jours, mais il est parfois nécessaire de trouver un consensus entre les Martignerains (de Martigny-Ville), les Comberains (de Martigny-Combe) et les Bordillons (de Martigny-Bourg)!... A chacun son histoire!...

Nous nous étions donc donné rendez-vous à Fully, commune limitrophe de Martigny, bien connue pour la qualité de ses terroirs et, plus précisément, du côté de la Liaudisaz, chère à Marie-Thérèse Chappaz, vigneronne célèbre, que Laurent qualifie même "d'icône valaisanne"!...

06092008_004   06092008_006   06092008_003

Et même en l'absence de cette dernière (en escapade outre-manche), il nous fût particulièrement agréable de trinquer à sa santé, sous la tonnelle, avec un Fendant Coteaux de Plamont 2007, proposé par la souriante Valérie, qui nous conseilla, au passage, une table sympathique, sous les platanes de la Place Centrale, à Martigny.

06092008_009 06092008_010 06092008_007 06092008_008

La Vache qui vole, sa terrasse ombragée et ses filets de perches meunière!... Comment résister?... Une jolie formule pour passer un moment entre amis!... Et deviser longuement de vins, de choses et d'autres, comme il se doit, avant de prendre le chemin de notre seconde étape du jour, à Martigny-Combe, chez Gérald et Patricia Besse.

06092008_012   06092008_011   06092008_013

Le vigneron est dans la vigne et c'est donc Mme Besse qui nous reçoit, alors même que la cave est animée par une mise en bouteilles en cours. Installation moderne, bien pensée, avec force inox et, dans le chai à barriques, une fontaine sculptée en pierre serpentine d'André Raboud, qui utilise la gravité de la pente (nous sommes sur l'ancienne voie du col de la Forclaz), puisque la partie supérieure de l'objet est située sur la pelouse, juste au-dessus.

Installés dans l'agréable salle de dégustation, nous voilà partis pour une petite sélection des cuvées proposées par le domaine :

- Fendant Champortay 2007 :
Jolie expression fruitée, sur les agrumes frais. Tendre et fin. Beaucoup de fraîcheur, de tonicité et un équilibre des plus séduisants.

- Fendant Les Bans 2007 :
Un caractère affirmé. Plus classique, pour ses notes minérales, avec une rétro légèrement citronnée.

Le chasselas des Fendants du domaine représente 20 à 25% de l'encépagement total, sur les 18 ha (dont 9 en location) dont disposent les Besse. Ils sont situés notamment dans le secteur dit Champortay, fief valaisbalisehistorique des vignes de la famille. Les Bans sont situés en bas de la route du col de la Forclaz. Le troisième Fendant - Martigny - regroupe des raisins issus de différents parchets (ou parcelles en terrasse), de part et d'autre de cette route.

Pour information, le chasselas est passé en Valais, en quelques dix années, de 1700 à 1100 ha environ, du fait de la réduction de la consommation et de la demande et ce, au profit de cépages plus "nobles", comme la petite arvine, par exemple. Résultat attendu : les cuvées disponibles vont être désormais insuffisantes!...

- Johannisberg 2007 :
Frais et agréable. Une jolie pointe d'acidité qui lui donne du caractère, malgré une fermentation malolactique totale!... Joli vin!...

- Petite Arvine 2007 :
Un assemblage de raisins issus de plusieurs parchets (1 ha environ) aux terroirs nuancés : les Bans, le Brésil, etc... Vinifiés ensemble en cuves uniquement. Pas de malo là non plus. 14,8° et pas plus de 2 à 3 gr de sucres résiduels. Une PA sèche donc, accessible et bigrement séduisante!... La compagne idéale d'un beau poisson cuisiné!... La famille Besse l'apprécie notamment avec des huîtres de La Rochelle!...

La petite arvine est parfois vendangée en deux passages, pour le sec, puis pour les flétris (liquoreux). Mais, parfois aussi, en même temps, pour les deux types de vins.

- Ermitage 2006 :
Issu de vieilles vignes de marsanne, plantées en 1947, par le grand-père de Gérald Besse, dans le secteur de Plan Cerisier. Dans la gamme dite Les Serpentines. Élevage de onze mois environ, en barriques, sur lies finesvalaisascenseur bâtonnées. Pas de malo non plus. Il reste là 17 ou 18 gr de SR. Un vin aromatique (notes de noix de coco), intense et élégant.

- Gamay Champortay 2007 :
Jolie robe! Des notes agréablement fruitées. Une acidité soutenue en bouche. Une maturité légèrement en retrait?...

- Pinot Noir Martigny Les Serpentines 2006 :
Élevage en barriques. Solide et ferme. Une belle matière, très pinot.

- Syrah Martigny Les Serpentines 2006 :
Un plus de matière, de complexité, sans être explosive et très concentrée. Une syrah plutôt destinée à une consommation prochaine.

Ce domaine de Martigny compte désormais parmi les plus réputés du Valais. Il dispose d'une large gamme et de quantités de bouteilles, dans chaque qualité, le rendant accessible aux amateurs. Ce n'est pas pour rien qu'on le désigne comme le leader, en cave particulière, pour la surface disponible!...

De la rigueur, une gestion soignée, des choix techniques déterminants et un très bel outil à la cave expliquent une réussite certaine et une réputation solide. Manque juste peut-être, de pouvoir se libérer de certaines contingences, comme le strict choix de l'élevage de onze mois, même si les aspects pratiques sont parfois difficiles à évacuer en un tournemain. Et un plus de "nature" dans certaines cuvées!... Mais, ce sera peut-être le lot de la génération future, d'apporter ces évolutions?... En effet, la fille de Patricia et Gérald Besse est sur le point d'intégrer l'École d'Ingénieurs de Changins, institution suisse sexagénaire, qui a tant formé d'oenologues. La relève semble assurée chez les Besse!... Nous ne manquerons pas d'y être attentifs!...

Pour l'heure, nous avions ensuite rendez-vous avec Christophe Abbet, non loin de là, à Martigny-Bourg... Mais, c'est une autre histoire!...