Beau millésime, ce Vinexpo 2009!... Météo tip-top!... Pas de panne de clim'!... Et des rencontres comme s'il en pleuvait!... Celles que l'on fait presque fatalement, au détour des allées et des "offs" et d'autres, plus inattendues, amicales, sincères et partageuses!... Vinexpo, ce n'est pas forcément Château Bling-Bling!... Même si...

23062009_056   23062009_057   23062009_030

Grand bleu sur Bordeaux-Lac!... Cette année, pour trancher avec le ciel azzuro, le orange et le noir étaient associés dans la déco du salon, de la moquette de la passerelle (un kilomètre à pied... air connu), aux tenues des jolies hôtesses (non, pas de photos!...). Ce séjour en terre bordelaise débute, la veille même de l'ouverture, du côté de Sauternes. En ce samedi après-midi, l'École de Viticulture et d'Oenologie, au Château La Tour Blanche, propose la Vè édition de la dégustation Les Vins liquoreux du Monde ("Sweet Wines of the World", en traduction simultanée). Vingt-six domaines (ou "institutions") étaient présentes, pour certaines, avec trois cuvées, ce qui laisse une idée de l'ampleur de la tâche!... Et comme il est alors impossible de tenter de passer d'un vin à l'autre, en respectant une quelconque chronologie, du point de vue de la richesse en sucre ou des équilibres par exemple, on passe alors d'un riesling de la Moselle allemande à un Inniskillin, icewine issu de vidal du Niagara, ou d'une amigne valaisane à Yquem!...

23062009_005  23062009_009  23062009_014  23062009_016

Et s'il fallait en citer quelques-unes de ces cuvées, le trio du Domaine Zind-Humbrecht serait, sans nul doute sur, ou près du podium du jour : Riesling Brand SGN 2006, Pinot Gris Clos Jebsal SGN 2007 et Gewurztraminer Hengst SGN 2007!... Et le tout, en présence de trois générations de Humbrecht : Léonard, Olivier et Pierre-Emile, qui marche peut-être dans les pas de son père et de son grand-père!... L'occasion me fut donc donnée de remercier de vive voix, avec beaucoup de retard (vingt ans!) Léonard Humbrecht. En effet, fin 1989, je fis l'acquisition d'un livre de Fiona Beeston - Mes hommes du vin - et j'eus alors l'idée quelque peu saugrenue, je vous l'accorde, d'écrire à tous les vignerons et sommeliers cités dans ce livre, pour leur demander de m'envoyer une étiquette dédicacée du vin de leur choix. Et au final, il furent nombreux à répondre favorablement à ma requête : Charles Joguet, P.-J. Druet, Nicolas Joly, Georges Lepré, Claude Ricard, Jean-Paul Gardère, Eloi Dürrbach ou Jacky Confuron!... Samedi, j'évoque cette anecdote avec Léonard, qui me dit, s'excusant avant même que je puisse aller plus loin dans mon propos : "Moi, je ne vous avais sûrement pas répondu!... A cette époque là, j'étais tout le temps dans les vignes!..."

img393

Et bien non, cher Léonard, que nenni!... Vous fûtes même le seul à m'envoyer, non pas une, mais six étiquettes dédicacées, avec sur chacune d'elles, un petit commentaire pour évoquer le terroir du cru, ou tout l'espoir qu'il vous inspirait alors!... Vous qui désormais, parcourez volontiers le monde et vous adonnez au golf, j'espère que nous pourrons un jour prochain, trinquer au bord de l'océan, au sortir d'un parcours atlantique, de Pornic ou d'ailleurs!... Belle rencontre à la Tour Blanche!...

23062009_008   23062009_012   23062009_013

Le lendemain, dimanche, les disciples de Bacchus n'éprouvèrent guère plus de difficultés que cela, pour se lever dès l'aube (enfin... presque!) et se rendre à Vinexpo. Un salon très... dominical, en cette journée inaugurale!... Les visiteurs locaux faisaient-ils une grasse matinée des plus réparatrices, ou étaient-ils déjà sur la route d'Arcachon, pour profiter de cette belle journée, remettant au lendemain, l'entrée dans l'arène?... En tout cas, les présents n'eurent guère à s'en plaindre!... Il fut aisé de circuler et les stands n'étant guère pris d'assaut, les rencontres n'en furent que plus riches et amicales!...

23062009_019   23062009_021   23062009_033

Immensité de Vinexpo et, paradoxalement, des rencontres surprises, au hasard de nos déambulations. Ainsi, à peine franchi le contrôle de la porte K (kontroll... kontroll!...), je tombe nez à nez avec Seppi Landmann, en visite également!... La conversation s'engage et nous évoquons notamment les festivités annoncées pour son anniversaire et ses vingt-cinq années de vigneron, prévues le 4 septembre prochain, dans la Vallée Noble, à Soultzmatt, au pied du Zinnkoepflé. Pour ceux qui seront alors disponibles, un moment que l'on peut d'ores et déjà qualifier d'inoubliable, sans prendre le moindre risque!...

23062009_023   23062009_024   23062009_025

Avec Philippe Gallard, du Chai Carlina, nous avons convenu de nous retrouver au stand du domaine piémontais de Giovanni Negro, de Monteu Roero. L'azienda agricola familiale de Sant'Anna, découverte ici-même en 1993, a bien évolué depuis ces quelques années, tant en terme de structure bâtie (des travaux titanesques, qui ont duré douze ans!), que de l'élargissement du vignoble et donc, de l'offre. Orientation incontournable, puisque cette famille, comptant quatre enfants, est intégralement présente sur le domaine. Ils ont bien grandi ces enfants, d'ailleurs!... Désormais, ce sont les deux plus jeunes, Emanuela et Giuseppe qui représentent Angelo Negro e figli, pour la première fois à Vinexpo!...

Jolie série appréciée en leur compagnie, du Roero Arneis Perdaudin 2008, un blanc sec, très agréable, au Barbaresco Basarin 2006, intense et puissant. A noter également, un nouveau Barbaresco Cascinotta 2006, issu de jeunes vignes, dont le fruit et l'expression illustrent assez bien le caractère de cette denominazione et donnent envie de la découvrir!... Très beau Barbera d'Alba , élégant et dense, le Bertu 2006 et un nebbiolo ferme et intense, Sudisfà 2005, en Roero DOCG. Deux cuvées ayant déjà connu quelques honneurs, de l'autre côté des Alpes!...

23062009_034   23062009_026   23062009_022

Au terme de cette dégustation, nous proposons à Giuseppe de se joindre à nous, pour découvrir quelques cuvées francese!... Nous lui proposons des moelleux et liquoreux d'Anjou, mais il nous suggère plutôt des Bourgogne rouges!... Ça tombe finalement très bien, puisque nous avons, sur notre agenda, le Domaine René Bouvier, de Gevrey-Chambertin, présent sur le salon en compagnie d'amis champenois. Présent, mais à l'opposé du salon!... Nous passons donc du hall 2 au hall 3, séparés simplement par tout le hall 1, soit un petit kilomètre de vignes d'allées bordées d'arbres de stands (notre imagination a le temps de vagabonder...), dont la présentation se veut innovante... Un kilomètre à pied... (air connu).

En compagnie de Bernard Bouvier, Giuseppe et nous-mêmes sommes (re)partis pour une (re)découverte de la Côte-de-Nuits des plus intéressantes, version 2007, qui va nous amener de Marsannay à Gevrey-Chambertin. Une maison qui compte pas moins de dix-huit références, mais qui privilégie l'expression de chaque cru, selon qu'il vienne d'une zone plus argileuse, ou d'une autre très calcaire, par exemple. Ainsi, pas moins de sept Marsannay sont proposés (dont un blanc et un rosé) et, à ce stade (les vins sont quand même très jeunes!), certains sont réellement enthousiasmants!... Selon le vigneron, ses vins doivent faire saliver et donner envie de finir la bouteille que l'on vient d'ouvrir. Nous y adhérons sans réserve!... Beppe ne s'y trompe d'ailleurs pas et nous le rejoignons sur les qualités du Marsannay Clos du Roy, alliant complexité et définition précise, intense, droite. De la même veine, le Gevrey-Chambertin Racines du Temps, le porte-étendard du domaine et les superbes Premier Cru Petite Chapelle et Charmes-Chambertin Grand Cru, qui laisseront un grand souvenir à notre trio de visiteurs. 

23062009_050   23062009_028   23062009_055

Du coup, le vigneron bourguignon se dit qu'il irait bien découvrir les cuvées de ce domaine piémontais. Rendez-vous est pris pour la journée du jeudi, avec force exchange au programme!... Le troc, décidément, une belle idée!...

Après nos escapades salonesques du jour, nous optons pour le choix de rester dans un périmètre plus restreint. Passage express sur le stand sud-africain De Wetshof Estate, assez connu, pour ses blancs issus de sauvignon et de chardonnay. Ce n'est peut-être qu'une impression, mais les cuvées tasted là m'ont paru plus abordables que naguère, moins marquées par l'élevage. Sans doute, une préoccupation quasi universelle, de nos jours...

23062009_029   23062009_031   23062009_032

Nous passerons ensuite un agréable moment en compagnie, notamment, d'Alexandra Leroy, jolie française, émigrée au Portugal, qui nous permit de découvrir quelques cuvées de Fitapreta Vinhos, en provenance de l'Alentejo, une région viticole portugaise parmi tant d'autres dans le pays!... Il n'y a pas que Porto, le Douro, le Vinho Verde et Madère, au Portugal!...

Enfin, le souvenir d'un domaine autrichien découvert en 2005 allait se réveiller, juste le temps de découvrir la version 2008 de quelques cuvées de sauvignon hors normes!... Nous sommes en compagnie d'Érich Polz, qui nous propose ces vins du sud de la Styrie, à la frontière de la Slovénie. Des expressions délicates, fines, complexes. La cuvée Thérèse 2008, issue d'une colline schisteuse est intense, d'une longueur étonnante. De même, Obegg 2006, un morillon (du chardonnay en fait!) issu d'une zone calcaire, au bois neuf tout à fait intégré, nous fait une très belle impression. Nous évoquons avec le vigneron, les choix du domaine, en matière de culture de la vigne, tant l'expression de ces vins semble aboutie. Il nous fait surtout part des difficultés, dues aux fortes pentes des coteaux styriens!... Mais, ne cache pas son attirance pour la biodynamie qui, selon lui, devrait permettre d'aller plus loin encore... S'il n'y avait pas ces coteaux abrupts!...

Le surlendemain, je ne pus m'empêcher de passer de nouveau au stand du Domaine Polz. En ce mardi, en effet, se déroulait non loin de là, Renaissance des Appellations. "Vous savez, si vous souhaitez assister à la conférence et rencontrer Nicolas Joly, c'est le moment où jamais!..." Je lui laissais alors mon invitation afin qu'il puisse y prendre part. Aura-t-il alors quitté son stand pour quelques instants et sera-t-il parti vers d'autres aventures?... Je l'ignore à cette heure, mais le hasard est souvent influencé par quelque rencontre in...solite!...

De notre côté, d'autres aventures off... course nous attendaient lors de ce lundi très "offs"!... Restez en ligne!... A suivre!...