Au moins, on aura eu un hiver!... Et en plus, les visiteurs, venus des collines orientales, aux confins de la Suisse, n'ont pas hésité à mettre dans leurs bagages la neige, les températures négatives, la bise glaciale... Ceux qui imaginaient que la partie dominicale du week-end aurait des allures confortablement champêtres, en furent pour leurs frais!... Et même, leurs très frais!...

01022010_007   01022010_005   01022010_008

A Saumur, la Loire ne se prenait quand même pas pour le Saint Laurent, ne charriant pas de growlers, malgré la gelée blanche présente dans toute la région. Après un passage des plus cosy du côté des planches de Deauville (da ba da ba da...) en 2009, La Dive bouteille (back to the roots!) avait opté pour le Château de Brézé, ses souterrains troglodytiques, ses douves et... son ambiance de saison!... Aaah, gla gla!... Passe-montagne et mitaines de rigueur!... Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient... glacés!...

01022010_015   01022010_017   01022010_018

Ceci dit, il y avait plein de bonnes choses à goûter, même si, pour les rouges, c'était un peu dur... Passé la porte, les deux salles situées à droite de l'entrée, recélaient à elles seules moult merveilles!... Curieusement, les régions les plus septentrionales étaient présentes là : Jura, Savoie, Champagne, Alsace et une touche de Bourgogne. Première confirmation avec les cuvées d'Arnaud Combier, déjà très appréciées l'an dernier. Le viticulteur de Prissé propose Les Mandeliers 2008, La Barnaudine et La Goutte du Charme 2007. Elles sont toutes superbes!...

Dégustés ensuite, les Bourgogne de Fanny Sabre, notamment les rouges de la Côte de Beaune, souffrent des conditions!... A revoir!... Quelques pas encore et voilà une jolie découverte : le Domaine des Vignes du Mayne, de Julien Guillot. Viré Clessé 2009 et Mâcon Cruzille blanc font de très belles mises en bouche. Les gamay 2009, dont Manganite, en Mâcon Cruzille également, confirment la belle impression. Un Bourgogne rouge Cuvée Auguste 2009, issu de pinot fin, semble avoir un très beau potentiel, à confirmer dans un climat... plus favorable. Enfin, clin d'oeil à l'actualité, mais pas seulement, un beau Chénas Ultimatum Climat 2009!... Ça tombe bien!... Il fait une température digne de Copenhague!...

01022010_012   01022010_009   01022010_011

Une porte à claire-voie dans le tuffeau de Brézé dissimule un espace jurasso-champenois. D'un côté Fanfan Ganevat, de l'autre Philippe Bornard. En compagnie d'Olif, c'est bonne humeur assurée!... Nous évoquons une future dégustation de savagnin. C'est certain, à St Jean de Monts, le 14 mai, ça va décoiffer!...

Retour dans l'espace précédent, où se trouvent également les représentants de la Savoie. Avec Jean-Yves Péron, nous évoquons La Dive 2009, où ses vins se goûtaient mal, selon lui... Là, les mondeuses sont absolument remarquables!... 4°?... Même pas peur!... C'est certain, Albertville et Chevaline, objectif incontournable des vacances de l'été prochain!... Rendez-vous est pris!...

01022010_014   01022010_019   01022010_016

Nous prenons l'option de descendre cette sorte de corridor qui mène aux douves. Un peu de lumière naturelle ne sera pas de trop. Curieusement, en avançant, il semble faire de plus en plus froid!... Tous les représentants du Rhône sont là. Au moins, ça ne les change guère du mistral dévalant la vallée entre Lyon et la Provence!... Un passage à Brézé et ils sont parés pour la taille!...

Nous retrouvons quelques amis ascensionnistes et faisons étape auprès de Béatrice et Hervé Souhaut, du Domaine Romaneaux-Destezet, situé dans l'Ardèche, non loin de Tournon et Tain l'Hermitage. Là, c'est du  lourd!... Du gamay La Souteronne au blanc issu de viognier et de roussanne, c'est, pour ma part, une superbe découverte. La syrah de Sainte Épine, issue de vignes centenaires, sur un terroir mythique de St Joseph ne reçoit pas l'agrément de la commission locale, mais son expression et sa texture sont comme un pied de nez de plus, à tous ces tenants du conformisme réducteur et de l'arbitraire. A votre santé, messieurs! - Ô ministres intègres! Conseillers vertueux!...

Trois celliers étaient dédiés à la Loire, à la Provence, au Languedoc et au Roussillon. On ne peut manquer de citer les cuvées de Luc Michel, du Domaine Zélige-Caravent, en Pic Saint Loup. Nuit d'encre, largement composée d'alicante est plus belle que vos jours!... La gamme 2009 de Bruno Duchêne, de Banyuls, avec notamment L'Anodine, proposée en magnum uniquement, ne passe pas inaperçue!... En Loire, Alexandre Bain nous emmène toujours sur les traces de Pouilly Fumé hors du commun et Noëlla Morantin joue admirablement de la gamme des cépages présents dans la Vallée du Cher romorantinais. Enfin, Grégory Leclerc ne pouvait qu'être présent à la 11è DB, lui qui vient de la rue du Général De Gaulle, à Chargé, non loin d'Amboise!... Est-ce un hasard si l'une des cuvées de son domaine Chahut et Prodiges s'appelle Coup de canon?... Voilà un vigneron qui aime jouer avec les mots. Ainsi, deux autres cuvées portent le nom de La Mule (à Chargé...) et Tête de gondole!... M. Leclerc est joueur, mais ses vins valent le détour!...

Les invités, venus du Chili (Clos Ouvert), d'Espagne (Olivier Rivière) et d'Italie (Le Coste et Domaine Roagna) étaient tous dignes d'une découverte approfondie. Luca Roagna était donc présent et les curieux ne manquaient pas!... Toute la noblesse du nebbiolo de Barbaresco et Barolo certes, mais aussi quelques cuvées étonnantes, comme Solea 2003, un blanc sec issu de chardonnay et de nebbiolo vinifié en blanc et le Barolo Chinato, rare spécialité locale, qui ne laissaient pas les amateurs indifférents!... A bientôt en Vendée, Signor Roagna!...

01022010_003   01022010_001   01022010_004

Le week-end en Loire comptait aussi Renaissance des Appellations, aux Greniers Saint Jean, à Angers. Le lieu est remarquable, la liste des participants au moins autant. Seul petit problème, l'ouverture prévue le samedi à 15h risquait d'imposer aux visiteurs une forme d'impasse, notamment pour ceux qui avaient prévu d'aller à Brézé. Certains donc ne vinrent pas à Angers, d'autres ne furent présents que le samedi après-midi et avec plus de cent vignerons présents, les impasses furent nombreuses. Restait à se concentrer sur d'éventuelles découvertes et quelques retrouvailles amicales.

Côté bonnes surprises et nouveautés, les Chablis d'Alice et Olivier De Moor, droits, élégants et d'une belle pureté. Des pistes à suivre avec Les Clos Perdus, d'Hugo Stewart et Paul Old, installés à Peyriac de Mer, sur le littoral audois (on dirait la charnière du XV de la Rose! Ça tombe bien, le Tournoi commence!...). Rien à 01022010_002voir avec le Domaine des Enfants Perdus, cité dans le dernier numéro de la RVF, du Suisse Marcel Buhler. Autre piste, le Mas Foulaquier, de Pierre Jéquier et ses cuvées de Pic Saint Loup. Décidément, un secteur à découvrir très vite!... N'oublions pas également Péchigo, présenté par Sylvain Saux, vigneron du côté de Limoux et sa détonante cuvée La Saulsaie 2008, à base de merlot, d'alicante et d'aubun!... Pêchue en diable!...

Quelques confirmations, avec Sébastien Riffault, inscrit au programme des prochaines visites, Sébastien David, qui proposait sa dernière cuvée Ni Dieu ni maître, le Clot de l'Oum d'Éric Monné (fan de Ciné Panettone!...), Les Enfants Sauvages, de Nikolaus et Carolin Bantlin ou encore Xavier Caillard, paysan vigneron de Brézé et philosophe!... A noter aussi une découverte angevine, en la personne de Sylvain Martinez, de Martigné-Briand, vigneron à ses heures, mais qui conduit les chevaux d'Olivier Cousin le plus souvent, ce dernier lui ayant cédé quelques arpents de vignes blanches et un peu d'espace dans ses installations. Résultat : deux jolies cuvées, Goutte d'O 2008 (un chenin) et Corbeau 2009 (un grolleau) à suivre de près!...

Quelques mots enfin, du Salon des Vins de Loire, où il était permis de découvrir les nouvelles cuvées de "Loire Méridionale" de Jérémie Mourat, dont le Clos Saint André 2009, ainsi qu'un chenin botrytisé vinifié en01022010_021 sec et une négrette née sous de très bons auspices!... A noter également en Vendée, un très joli blanc issu de chardonnay et de pinot noir, Prima Donna 2009, du domaine Prieuré La Chaume, de Christian Chabirand.

D'autres rendez-vous se profilent : La Grange aux Belles, de Marc Houtin et Julien Bresteau, mais aussi le Château ou Domaine de la Soucherie, à Beaulieu sur Layon, qui a changé de propriétaire en 2007 et qui semble connaître une réorientation des plus salutaires.

Pour le reste, en soirée, vous savez ce qu'il advint... Aurélia, venue de sa Belle Province, rafla la mise, lors de la remise des Wine Blog Trophies 2010!... Non sans rallier quelques preux chevaliers webistes sous le charme, à son panache blond!...

Ah!... Juste deux mots à propos de Contains Sulfites... mais pas trop! Aimable point d'orgue de ce 1er février, il nous permit au passage d'apprécier les Champagne de Benoit Tarlant, les Corbières de Magali Terrier, du Domaine des 2 Ânes (superbe mourvèdre littoral!), ainsi que les Chinon de Fred Sigonneau, du Domaine de l'R, que nous aurons le plaisir de découvrir plus largement avant longtemps!...

Pas à dire, ce fut un beau week-end de saison!... Et comme Sylvie Augereau, heureuse du succès de La Dive, nous assure dès aujourd'hui que, l'an prochain, le froid n'a qu'à bien se tenir, il est probable que nous retournerons à Brézé, à moins que d'autres éventualités ne se fassent jour!...