Petite série de flacons, à l'affiche de ce mois d'octobre, proposés à table, comme il se doit. En effet, on oublie trop souvent que les jolies bouteilles s'accommodent toujours bien (enfin, le plus souvent!) d'une cuisine choisie pour répondre à leurs caractères supposés, afin que l'accord soit en mesure de laisser sa trace dans nos mémoires. Somme toute, on peut faire le choix de mets qualifiés souvent de "classiques" et les associer avec quelques cuvées prêtes à nous vuvuzeler la soirée!... vouhouhouhouz!... Vous dormiez?... A table!...

08102010_012   08102010_011   08102010_013

Julien Montagnon, du Domaine Camp del Roc était très clair dans son message : pour la cuvée Vinum Patris 2008, rien de mieux qu'un beau morceau de viande rouge!... Dont acte!... Profitant d'un passage au Chai Carlina, le pavé était donc de mise, pour une association avec cet assemblage très Roussillon, très Fenouillèdes, ou même Catalogne Nord, comme le suggère le vigneron sur son blog. Prioratissimo même!... Quelle puissance et une densité remarquable. Ça déménage!... La trame est serrée, mais homogène et élégante. Ma doué!... Ça donne envie de découvrir les autres cuvées du domaine, comme Erant Olim, que l'on devine passionnante, voire fulgurante!... Sans oublier Singularis, de carignan blanc et gris composé. Il y a de la passion derrière ces flacons!... A noter sur nos tablettes!...

A noter également, en cette soirée, deux jolies bouteilles en provenance de Conques, haut-lieu des chemins de St Jacques de Compostelle, ou Patrick Rols affiche La Coquille et deux réussites gourmandes. A suivre!

08102010_001   08102010_002   08102010_003

Chassez le naturel et il revient... tout schuss!... La maison n'est pas bleue, ni adossée à la colline (les plus jeunes risquent de ne pas comprendre...), mais plutôt rouge et proche de la montagne. Un rosé de mondeuse nature et non filtré, qui se plaît avec un poulet rôti, quelques pommes dorées et du fenouil braisé. Un vin de Savoie de Jean-Yves Péron qui mérite de passer à table. Quelle nature!... Osez le rosé, même quand il ne fait pas trente degrés, sur la terrasse ombragée!...

15102010_033   15102010_029   15102010_032

Pssst!... Les St Jacques sont de retour sur les chemins marchés!... Essayez cette recette avec des pommes rôties, un peu de Basmati et un jus de cuisson déglacé au vinaigre de pulpe de pomme verte au miel. Le tout accompagné de Goutte d'O, un chenin artisanal, selon le sens que Sylvain Martinez donne à ce mot. Pur et intense, des notes qui évoquent un vin sous voile. Débridé, disiez-vous?... La bride justement, Sylvain ne connaît que celle qu'il laisse parfois sur l'encolure des chevaux d'Olivier Cousin, à Martigné-Briand.

15102010_034   15102010_031   15102010_035

C'est dans ce même village d'Anjou, que l'on peut croiser Cyril Le Moing, amateur de cinéma à ses heures, ce qui l'inspira pour trouver le nom de sa dernière cuvée, Réservoir Grolle 2009 (les fans de Tarantino feront aisément le lien). Ce grolleau a une dynamique qui convient bien à une tranche de gigot, accompagnée d'un gratin de navet boule d'or au parmesan râpé. Un tonus labellisé Escapade (à pieds ou à vélo, quand les contenants se vident!...)

Octobre n'est donc pas le mois le plus sobre!... En novembre?... Peut-être des vins qu'on chambre!... Allez savoir!...

Consultez d'autres comptes-rendus Flash sur les Dégustantanés du blog d'Olif