Les VdV sur leur 31, pour sortir ce soir!... Eva passe nous prendre, avec son cabriolet rouge, intérieur cuir!... Yeaaah!... Poussez le sofa, envoyez un texto à vos voisins, ils vont savoir que vous êtes rentrés, mettez du gaz dans vos enceintes : go!...

Et ce soir, sortez les tumblers!... Whiskies pour tout le monde!... Après les VdX, on parlera aisément des VdW pour l'occasion. Après un passage au Comptoir du Poulpe, Place des Halles, à La Roche sur Yon, pour une petite dégustation découverte, aucune difficulté pour vous pronostiquer une soirée longue et torrrrriiide!...

14112010_001   14112010_008   14112010_003

Le Comptoir du Poulpe, c'est une institution yonnaise! Tous les amateurs de bières belges et françaises de la région la connaissent. Mais aussi, ceux qui s'étonnent du rhum, qui se réjouissent de beaux Pastis et qui rient de grands whiskies!...

Justement, à la mi-novembre, Marie-Jo et Jean-François conviaient les passionnés à une dégustation découverte de leur nouvelle sélection de whiskies écossais ou irlandais, dont certains, mis en bouteilles par leurs soins!... Damned!... Poussez la porte du pub, dehors, la dépression en Atlantique Nord est creuse à souhait!... Rafales de quarante noeuds, grains salés réfrigérants... L'herbe rase de la lande en frissonne!... Dans le loch voisin, quelques créatures mystérieuses sortent la tête de l'onde noire, pour écouter la cornemuse de McGregor... "J'espère qu'il reste de ce Bowmore douze ans d'âge!..."

14112010_002   14112010_004   14112010_006

La série débute par un pure malt de trois ans et 40°, Dun Loch 2006, assemblage de deux malts en provenance de la distillerie Benriach, avec des notes de céréales, de levure de bière, de poire, sur une très légère finale fumée. Belle surprise ensuite, avec un one shot de douze ans et 46°, Pulteney 1998, venant vdv_logo_1_des Highlands, à vingt kilomètres de la mer. Surnommé autrefois le manzanilla du Nord, c'est une rareté qui nous épate!... Un goût venu de la mer, avec des notes salées et de saumure. Étonnant!...

La tourbe végétale, pour Ardmore 2003, un six ans et 43°, en provenance de la région du Garioch, puis des notes fruitées et boisées, qui pourraient être dues aux fûts de Sauternes utilisés pour la fin de l'élevage. Ensuite, Bowmore à son meilleur!... Le 2001, très Islay, huit ans et 43°, assez nuancé et d'une belle longueur. Le douze ans et 43°, millésimé 1998, tourbé à souhait, complexe, original, en un mot, grand!... Enfin, la prime de l'originalité pour Linkwood 1999, un one shot de onze ans et 46° qui vient du Speyside. Du malt, des fruits mûrs et une finale irremplaçable sur la cerise, due sans doute à l'élevage en sherry cask. C'est à tomber!... Des notes de raisins secs, de rancio... Jusqu'au bout de la nuit!...

14112010_005

Bon, ben si on remettait un peu de rock'n roll?... Musique!... Tu es toujours là, Eva?... Demain est un autre jour...