Un seul être vous manque et... Certains jours, je me dis : "Fais-le!..." Puis, dans un moment de doute : "Allons, garde cela au fond de toi, du côté du coeur..." Mais, finalement, je trouve les ressources pour évoquer ce départ. Au risque de choquer certains de mes lecteurs-visiteurs de La Pipette aux quatre vins. Je vous parle ici de Roma, jolie labrador croisée blanc d'origine non contrôlée, comme si j'évoquais la disparition d'une compagne, d'une mère, d'une fille, d'une soeur, d'une amie... Justement, c'était mon amie, notre amie, notre fifille!... Alors, on se fabrique une famille... J'ai consenti à l'adopter, voilà à peine plus de dix ans, parce que je savais qu'elle pourrait être alors, la compagne de mes journées entières et parce que mon travail de l'époque me permettait de ne pas la laisser enfermée pendant de trop longues heures. Pari gagné!... Même si cela avait évolué depuis quelques années, non sans une assez remarquable faculté d'adaptation de notre compagne à quatre pattes, pour nos rythmes quotidiens. 

Inutile de préciser que notre temps libre, nos loisirs étaient aussi animés par sa présence, son envie de partager joyeusement : randonnées en montagne, escapades et découvertes diverses, journées à la plage, visites dans le vignoble... Elle était d'une patience remarquable, lorsque les circonstances nous imposaient de la laisser sur la banquette arrière de la voiture. Mais, si heureuse de se faufiler dans les rangs de vigne, avec les vignerons qui ne manquaient pas, pour la plupart, d'apprécier sa bonne humeur et sa gentillesse. Je ne crois pas avoir constaté chez elle la moindre méfiance préalable dans le vignoble. Elle nous faisait confiance et accordait la sienne sans retenue, parce qu'elle mesurait sans doute le plaisir que nous avions à partager ces moments-là avec elle.

Savoie 2006 022
Crédit photo : Olivier Grosjean

"Heps, va doucement Roma! Attends-nous!..." Elle me manque chaque heure, elle me manque chaque jour... Elle ne va plus chercher un caillou pour jouer (une obsession!). Elle ne va plus parsemer mes pulls et polaires noires ou bleu marine de ses poils blancs, lorsque je vais m'asseoir dans le canapé. Oserai-je l'avouer?... Dans les premières journées de ce mois d'octobre, celles qui ont suivi son départ, j'ai envisagé de tout laisser tomber : plus de blog, plus de vin, plus de vigne!... Passer à autre chose, au moment où ma vie prend un virage difficile... Retourner en montagne ou en mer, que sais-je encore?... Gommer une décennie de partage avec Elle.

Et puis, si un ailleurs meilleur existe quelque part, c'est de là, sans doute, qu'elle m'a soufflé : "Heps, on n'a quand même pas parcouru tous ces chemins ensemble pour rien?... Retourne courir dans les vignes... Parfois, va t'asseoir au pied d'un arbre ou contre un rocher et regarde le ciel..."

13102011 001

Alors, nous allons donc reprendre la route. Pour (re)découvrir les vignes de tous les horizons. Remettre au goût du jour un projet de découverte des vignobles de la planète. Et exprimer ce vécu de façon, sans doute, un peu différente, simplement plus contemplative. Pour lui rendre hommage, tout aussi simplement. Au nom de l'amour qui lie souvent l'homme et l'animal. Au nom de l'échange de confiance que le chien nous impose parfois, sans arrière-pensée, sans mesquinerie. Et aussi, pour faire vivre ce blog, contre vents et marées, n'en déplaise à ceux qui, dans la presse dite spécialisée, nous taxent parfois d'être "des pseudo-spécialistes qui encombrent la Toile de divagations plus ou moins farfelues." Fermez le ban!... J'ai appris et j'ai pris goût à cette forme de liberté pendant ces belles années, grâce à un chien qui nous indiquait les chemins de traverse qu'il fallait prendre. C'est à mon tour d'être fidèle, à son souvenir.

Et dès demain, avec une météo annonçant un beau dimanche, balade du côté de St Aubin de Luigné, Chaume et Quarts-de-Chaume. Et peut-être en soirée, le Festival du Film Nature et de l'Environnement, à Mûrs-Erigné, où doivent se produire Guillaume Bodin et Richard Leroy, à l'occasion de la projection de La Clef des Terroirs.