Toutes dernières nouvelles du vignoble, alors même que l'ambiance automnale prend le dessus, pour ne pas rester sur l'impression grise, façon nuées de novembre, laissée par les échos venus d'Anjou. Et pour démontrer, s'il en était besoin, à quel point les vignobles de notre beau pays ne sont pas logés à la même enseigne, cette année!... Au final, clore cette chronique à épisodes par une belle série d'images, venant en droite ligne du Jura et du Domaine Pierre Overnoy.

2012-360 (2)

A la mi-octobre, André Chatenoud, du Château Bellevue, en Lussac-Saint-Emilion, nous adresse un petit bilan plutôt encourageant (ainsi que les trois photos illustrant cet article), au regard des craintes éprouvées dans le Bordelais, au début de la campagne : "J'ai fini les rouges le 3 octobre. La récolte s'est faite dans d'excellentes conditions météo. Le volume de récolte est d'environ 45 hl/ha, soit dans la moyenne. Particularité de l'année, les attaques répétées de mildiou qui ont touché des graines, qui ont ensuite séché. Il a donc fallu beaucoup de temps pour trier."

"Mais, ce qui est allé en cuve est très beau ; degré potentiel à 13,5°. Bonne acidité, la couleur s'extrait rapidement, car les raisins étaient bien mûrs et après quelques jours de fermentation, les cuves laissent apparaître des notes de fruits rouges, framboises, groseilles, cassis... Les écoulages commenceront la semaine prochaine (semaine 42). S'il fallait comparer ce millésime à un autre, aujourd'hui, je dirais 2001..."

2012-425 (2)

Quelques nouvelles également (en date du 18 octobre) de Seppi Landmann, de Soultzmatt, au coeur de l'Alsace viticole et des grands crus. "Les domaines Rieflé et Seppi Landmann (désormais associés) sont en vendanges depuis le 16 septembre. Comme d'habitude, les ami(es) et les client(es) affluent les week-ends, sans oublier les bus de touristes..."

"La saison a bien démarré avec le crémant, dont la maturité et le degré potentiel étaient idéaux. Nous avons maintenant rentré les belles qualités Vallée Noble et projetons de récolter le Sylvaner Cuvée Z le week-end prochain (20-21 octobre). Il nous restera alors encore tous les Grands Crus et les Vendanges Tardives mais, à court terme, le temps pluvieux nous retarde un peu... Heureusement que pour le moment, les raisins ne sont pas en danger..." Vous pouvez avoir d'autres échos, ici et , de vendanges dans la plus pure tradition landmannienne!...

2012-498 (2)

Dernières nouvelles du Grand Sud ensuite, avec Olivier B qui, dans le Ventoux, semble tout à fait satisfait : "C'est fini!... Les 8, 9 et 10 octobre, avec quinze vendangeurs bios, naturels et authentiques! Le millésime 2012 est né... Comme prévu, un peu moins de grenache (coulure et mildiou) et un peu plus de syrah. Pas un raisin par terre!... Ca fermente tranquille, concentration au rendez-vous... Youpi!... Y'a plus qu'à accompagner. A bientôt!..." Et comme dit souvent Olivier, mais pas là... yallah!...

Voilà une dizaine de jours, Ostiane Icard, fille d'Eloi Dürrbach, nous a adressé un message en provenance du Domaine de Trévallon, du côté des Baux de Provence :

"Nous avons commencé le 22 août par les chardonnay, toujours en fermentation et terminé le 4 octobre par le grenache blanc!... Nous n'étions pas franchement optimistes avant le début des vendanges et finalement, le millésime 2012 s'annonce magnifique... En dehors des 3000 kg de syrah dégustés par les sangliers!!! Les rouges ont des tannins très doux et les blancs beaucoup de densité."

Juste quelques infos de Jérémie Mourat, à Mareuil sur Lay, en Vendée, en pleine (sur)activité, avec plein de tracasseries administratives dues au retour de son chenin vinifié en 2011, du côté du Cap!... "On a des soucis avec les douanes locales et le bureau qui valide les étiquettes... Moi qui pensait que ce n'était qu'en France que nous avions des tracasseries administratives!... Les vins ne débarqueront sans doute pas avant le 15 décembre. Je te le ferai goûter autour d'un bon hamburger de springbok!..." Tout un programme!...

"Sinon, les vendanges 2012 sont celles de tous les contrastes : cave à moitié vide (ou à moitié pleine?) mais, le sentiment d'avoir "fait le job"... De très jolis chenin et des super rouges de pinot noir et de négrette!..." Au passage, Jérémie (l'homme pressé?) nous fait part de la nouvelle aventure dans laquelle il vient de se lancer avec Jérémie Huchet, dans le Muscadet : "On se lance à 100% dans les crus communaux (Gorges, Château-Thébaud, Clisson...) et ça, c'est aussi une super aventure... On en reparle dès que possible."

Ultime précision d'André Chatenoud, à propos de son blanc de St Emilion, classé néanmoins en AOC Bordeaux blanc : "La récolte de blanc a été jolie, 45 hl/ha et la qualité superbe! Beaucoup de fruit à dominante poire. Les fermentations sont très lentes, peut-être à cause d'un taux d'alcool assez élevé?..." Ci-dessous, des levures indigènes du cru en pleine multiplication dans le levain.

levures du sauvignon gris

En guise de conclusion de cette campagne 2012, c'est donc Anne Houillon qui évoque les vendanges à Pupillin, au Domaine Overnoy : "Nous avons commencé les vendanges le 1er octobre, pour finir le 6, à 12h!... Nous avons eu beaucoup de chance, car nous avons pu vendanger en marcel et short, ce fut la seule semaine de beau temps. Nous avons eu une magnifique équipe qui a très bien vendangé. Par contre, c'est une année de très petits rendements, mais nous avons une belle qualité de raisins. Pour l'instant, les fermentations se déroulent bien, nous surveillons de près!... Je te joins quelques photos." Pour notre plus grand plaisir!...

IMG_1806IMG_1992IMG_1902
VEND 2012 Anne 028VEND 2012 Anne 017VEND 2012 Anne 078
IMG_2039IMG_2182IMG_2045IMG_2101
IMG_2249P1040762IMG_2313
IMG_2021P1040742P1040500
P1040137P1040187P1050371