Le facteur, déposant ce carton dans ma boîte aux lettres, savait-il tout ce que son geste allait provoquer en moi et autour de moi?... Pour une St Valentin, c'était quand même pas mal, comme idée, pour remplacer le bouquet de fleurs qui fanent vitesse grand V!... Ceci dit, pour un peu, on aurait commander la pizza ce soir, tant Madame PhR s'est lancée dans une lecture attentive du guide des vins qu'ont d'la gueule!... D'ailleurs, elle en a emmené un exemplaire au bureau, cette après-midi, c'est dire!... Et je ne vous parle pas des récriminations de Horta!...

14022013

"Bon, ben, c'est pas l'tout!... Tu m'emmènes dans les vignes, maintenant?..." Promis, dès qu'il fait un peu meilleur!... En attendant, tout un tas de souvenirs et d'images me reviennent, à la découverte de Tronches de vin, dans sa version ultime, reliée, brochée. Un bouquin qui est un peu né des mille trois cents e-mails que compte ma boîte de réception, option "Antonin" et encore, j'ai du en effacer un bon nombre, tous ceux qui contenaient parfois nos délires, nos échanges... "Non, non, les gars, pas plus de quatre mille signes, il faut s'y tenir!..." Fais-moi 4000 signes!...

On ne dira jamais assez ce qu'on doit à Antonin, infatigable relanceur dans un poker qui aurait pu nous laisser finalement à poil, après toutes ces heures passées face à l'écran, ces visites, ces rencontres, ces flacons carafés, ces instants mémorisés dont il fallait retranscrire toute la substantifique moelle, l'odeur de la fleur de vigne ou de la pluie d'été sur la poussière du chemin qui mène au chai!... L'expression aromatique de notre guide, c'est plus que l'acacia d'un chenin ligérien ou la violette d'un pinot noir bourguignon, c'est aussi tout le piment d'une visite qui se poursuit à table, bien au-delà de quelques coups de pipette.

Promenade   img574   AF + MR
A droite : photo de Bertrand Celce, de Wine Terroirs

Pour toucher au but, en plus du Vindicateur, il nous fallait aussi un trio de choc, qui se trouve être aussi de charme : Marie, Julie et Sabine, déterminées, pugnaces, prêtes à déplacer quelques montagnes. De l'écoute, indiscutablement. Une sensibilité voisine, qui vous aide à trouver le passage quand tout semble se refermer devant vous. Et pour les blogueurs, la possibilité de continuer à y croire, même après quelques moments de doute.

Nous aurions tous aimé parler de ce chemin, une fois rendus à son terme, avec celui qui fut le premier à croire à l'idée de ce guide : Jean-Paul Rocher. Il se trouve que j'ai pu le rencontrer par hasard, en mars 2011. L'impression que j'avais s'est confirmée, en retrouvant cette photo (à gauche, ci-dessus), prise à La Promenade, à Bourgueil, un jour d'étape de Vigne'Horizons, pour un groupe d'amateurs venant de Sancerre, Pouilly Fumé et Chinon. Le maître des lieux, Ludovic, nous avait présenté l'un à l'autre et nous avions échangé à propos de RED Again et de son activité d'éditeur. J'avais sans doute pu lui dire que son petit livre rouge ne quittait pas la boîte à gants de ma voiture et que nous avions alors un projet de guide de blogueurs... Une parcelle de souvenirs qui nous a peut-être finalement orientés, dans nos décisions futures sur le sujet.

Aujourd'hui, on se réjouit d'avoir atteint l'étape de la publication. Les difficultés rencontrées, sans doute pas forcément insurmontables puisque surpassées grâce aux uns et aux autres, nous ont certainement renforcés tous les cinq, Olif, Eva, Antonin, Guillaume et moi-même. Notre envie de croiser nos expériences, de faire fi de nos âges différents, de faire part de ce qui rapproche les générations, va nous permettre d'attendre les retours, qui ne manqueront de nous toucher, enthousiastes ou critiques. Ces mois, ces années d'aventures partagées ne feront pas de nous des blasés. Et pour le reste, croisons le verre dès que possible, à Paris, Besançon et ailleurs!...