Au terme d'une expérience fort intéressante de seize mois, l'escale de La Vinopostale, au 4, rue des Halles, à La Roche sur Yon, a dû fermer hangar et bureau. Sur la petite piste d'atterrissage, quelques mousses et même quelques fleurs ont repris leur droit. Pour peu, on y ramasserait les premiers pissenlits printaniers!... Parce que, mine de rien, le printemps approche... Le printemps comme une renaissance!... Point de phénix légendaire (ou alors c'est un modèle d'avion?), mais la volonté de passer à autre chose, plus en rapport avec la passion qu'engendrent la découverte des vins, la rencontre avec les vignerons de tous les horizons et l'envie de crapahuter dans les vignes du Monde entier!... Dont acte!

aéroport-presque-abandonné-960x450

Au cours de l'année 2016, un petit avion, piloté par un de ces aventuriers du vin, The Wine Snooper, s'est posé à La Vinopostale, avec non pas du courrier, mais quelques flacons hors du commun, typiquement de ceux qui mettent mes papilles en alerte. On croise le verre, comme il se doit, on parle de nos activités réciproques... Derrière chacun de ces vins, des vignerons, des aventures, des histoires... L'un comme l'autre, il faut bien l'admettre, nous ne pouvons que constater à quel point la dégustation n'est pas forcément une fin en soi, si elle n'est pas pimentée des odeurs de la terre après l'orage, des parfums émanant d'un paysage, du souffle tiède d'une brise de pente dans un vignoble escarpé, des goûts d'une cuisine authentique et des rires de soirées vigneronnes, parfois autour d'un feu, au coeur de l'été.

XVM6ebd7936-d3dd-11e4-b6a6-7a21ad5a7b64-805x453

Au fil des conversations, les "explorateurs de terroirs" que nous revendiquons d'être à divers titres, conviennent aisément qu'il vaut mieux être deux, riches d'idées et d'enthousiasme, que seul, à s'interroger et à tempérer ses ardeurs!... L'activité professionnelle de l'un et les projets d'écriture de l'autre sont faits pour s'entendre, du moment qu'on soit capable, parfois, lorsque c'est nécessaire, d'opter pour les mêmes escales, même si chacun vole de ses propres ailes dans d'autres circonstances.

Le but est donc de sillonner les vignobles sans frontières, sans freins plus ou moins idéologiques, sans à priori perdant-perdant et de proposer aux amateurs passionnés et aux professionnels réclamant une part d'aventure dans leur quotidien, lui aussi teinté d'une passion indispensable, de mettre sur leur table (et dans leur cave) quelques pépites bien cachées dans l'immensité de la production vinicole mondiale. La recherche de pépites, c'est finalement un juste retour des choses pour un lecteur, un admirateur de J.M.G. Le Clézio et de l'un de ses livres, Le Chercheur d'Or.

15356598_1120477388065806_2985230271846899373_n

Après deux mois de réflexion et de préparation, le programme voit le jour : l'Afrique du Sud dès ce mois de mars, peut-être bientôt la Californie, Chypre en mai, l'Espagne et l'Italie sont aussi en perspective dès le début de l'été. Des séjours parfois express, mais aussi du temps pour rédiger quelques comptes-rendus, pour diffuser des images (indispensables à la part de rêve!...) ici-même, sur ce blog, mais aussi sur les pages Facebook personnelles ou celles dédiées aux différents supports (La Pipette aux quatre vins, La Vinopostale ou The Wine Snooper), autant d'axes de partage très actuels, mais incontournables.

Ces escapades serviront aussi mes projets d'écriture : ce blog revitalisé (après une période de mise en sommeil plutôt frustrante, activité commerciale oblige), la publication (si tout se met en place comme il faut) d'un "Carnet de Voyage" aux teintes maritimes et méditerranéennes et l'évocation de moult "Tronches de vin" potentielles, comme on en voit apparaître dans toutes les contrées et sous toutes les latitudes. Tiens, par exemple, au coeur de cette Afrique du Sud, désormais dans le viseur, tous ceux à classer parmi les "Young Guns" (chers à Roland Peens, de Wine Cellar, au Cap) de la nouvelle génération : Craig Hawkins, Jurgen Gouws, Marilise Niemann, voire Craig Sheard, parmi d'autres, puisqu'ils ne sont pas moins d'une petite vingtaine à être inscrits sur notre carnet de rendez-vous!... Tout ça, histoire de vous mettre des fourmis dans les baskets et vous titiller les papilles!... Pour ma part, c'est déjà fait!... Désormais, c'est le souffle des hélices et d'une nouvelle aventure qui me porte, qui m'emporte. Histoire de rejoindre quelque peu ceux de mes ancêtres qui m'ont donné à rêver...