12 juin 2020

Le Tres Hombres aux Sables d'Olonne : parfum d'aventure pour vins nature.

"Le vin, c'est comme une carte postale!" La phrase, prononcée sur le port de commerce des Sables d'Olonne (où il n'y a pas que le Vendée Globe!), est d'Olivier Cousin, vigneron angevin et navigateur transatlantique à ses heures. Lui qui ne navigue pas sans avoir quelques flacons au fond du bateau, considère que quelques jours passés en mer, c'est bon pour le contenu de ses bouteilles!... Cette année, ils sont une bonne douzaine à le suivre pour cette aventure. La plupart sont ligériens et d'Anjou, mais certains sont languedociens!...... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 10:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juin 2020

Reset papillaire post-confinement dans le Muscadet!...

Pas moins de quatre-vingt jours sont passés depuis la décision gouvernementale d'inviter tous les Français, ou presque, à rester confinés!... Une paye!... Il en fût ainsi de la plupart des pays qui nous entourent. Plus de perspectives exploratrices donc, même si désormais, un retour au presque normal se rapproche... Avant donc de retrouver les paysages de Venise, de la Corse, de la Sicile, de la Sardaigne, de la Croatie, de Paros et autres îles grecques au programme (ouf!), il n'était pas inutile de procéder à une sorte de... [Lire la suite]
13 mai 2020

Bas les masques!

13 mai, J+3 après le déconfinement, dont la durée, 50 jours environ, ne sera pas sans conséquences. Chacun s'accorde à le dire et à le penser. Bien sûr, beaucoup de vies ont été sauvées. C'est l'essentiel, indéniablement. Mais, huit semaines au cours desquelles on a surtout tourné en rond, dans son logement, du canapé à la cuisine (+2,5 kg en moyenne par personne, nous dit-on!), dans son jardin parfois, des rhododendrons (pour ceux qui les aiment!) au carré de pelouse qu'il fallait tondre, dans son quartier souvent... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 avril 2020

"Nous ne manquons pas de temps, mais nous en avons beaucoup dont nous ne savons pas tirer profit." Sénèque

Confinement, jour 30 et quelque!... Après un mois de restriction de libertés, toute relative, il faut bien le dire, j'ai une pensée pour mon père, parti à vingt-et-un ans en Allemagne, le 24 juin 1943 au titre du STO, Service du Travail Obligatoire, instauré par les Nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale, en pleine période des foins - le printemps est chaud et sec, cette année-là - et alors même que la moisson approchait... Trois jours plus tôt, Jean Moulin est arrêté à Calluire... Il parlait assez peu de ces deux années de sa... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 mars 2020

Les beaux jours vont revenir...

Confinement, jour 6!... Ou 5 ou 7, on ne sait plus trop déjà! Dans le ciel de la place, les corneilles le disputent aux pigeons et aux tourterelles turques, habituels occupants des lieux. Certains de ces oiseaux, libres comme l'air eux, viennent se poser sur la rambarde du balcon, pour me réclamer quelques graines de l'hiver. Bon, les gars, les filles, c'est le printemps, il parait! Va falloir commencer à chercher sa nourriture tout seul!... En plus, je n'ai plus rien en stock, il faut que j'aille à l'animalerie, mais est-ce là un... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 23:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2020

Elle voulait que je l'appelle Venise...

... vous me voyez maillot rayé, la voix soumise, en gondolier!... Pas la Venise verte, made in Vendée! Pas non plus la Venise des Alpes, ni la Venise du Nord. Encore moins la Venise de l'Orient, ni même Venice!... Venise, quoi!... Juste pour 48 ou 72 heures! Histoire de rencontrer et de croiser le verre avec des... vignerons!... Non, non, vous ne rêvez pas! Des vignerons dans la lagune!... Epatant, non?... Cap sur San Erasmo, Mazzorbo et Torcello peut-être. On y passe aisément, semble-t-il, d'un vignoble proposant une production... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 février 2020

Hâtez vous lentement et sans perdre courage...

... cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage!... L'auteur de ces vers n'est autre que Nicolas Boileau!... Un patronyme fort adapté pour qui veut parler de vin. Camille Saint-Saëns, plus tard, lui rendit hommage dans Chanson à boire du bon vieux temps, l'un de ses poêmes : "Philosophes rêveurs qui pensez tout savoir, ennemis de Bacchus, rentrez dans le devoir. Vos esprits s'en font trop accroire. Allez vieux fous, allez apprendre à boire! On est savant quand on boit bien. Qui ne sait boire ne sait rien!" Le fil de l'année... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 10:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
06 janvier 2020

Au feu!... L'Australie brûle! Et nous regardons encore ailleurs?...

Cette fois, c'est notre maison qui brûle!... Celle de milliers d'Australiens en premier lieu, mais l'incendie est à notre porte, même quand les ultimes climatosceptiques de tout poil ne voient en ce pays qu'une terre aux antipodes... Certes, ce pays a connu d'autres cataclysmes, comme on peut désormais qualifier ces incendies : en 1983, le "mercredi des cendres" avait fait soixante-quinze victimes dans les états de Victoria et d'Australie Méridionale. Pire encore, en 2009, l'Etat de Victoria avait connu un "samedi noir", au cours... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 janvier 2020

2020, une année 20/20 ?

Que faut-il attendre d'une nouvelle année, lorsqu'elle s'ouvre?... Que faut-il souhaiter à tous ceux qui nous entourent?... Santé, prospérité, réussite... Comme il se doit! Pourtant, dans cette période de fin d'année qui nous conduit à... la galette des rois, il nous arrive parfois, un rien patraques de tous ces abus de bouche entre Noël et Jour de l'An, de craindre ce que nous réserve l'avenir. Dans une période de paix mondiale (encore convient-il d'être prudent, car trop de conflits, ouverts ou larvés, ternissent cette impression),... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2019

Le passé inspire-t-il notre présent, notre futur?... Vous avez quatre heures, quatre vins, quatre vents!...

"Les collines, sous l'avion, creusaient déjà leur sillage d'ombre dans l'or du soir. Les plaines devenaient lumineuses mais d'une inusable lumière : dans ce pays elles n'en finissent pas de rendre leur or de même qu'après l'hiver, elles n'en finissent pas de rendre leur neige." Ce sont les premiers mots, les premières phrases de Vol de nuit, d'Antoine Saint-Exupéry. Là, le biplan de l'Aéropostale ramenait le courrier de Patagonie vers Buenos Aires. Ajoutez le bruit du moteur, les vapeurs de carburant et d'huile et vous mettez les... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :