19 mars 2015

Rémi Sédès, vigneron en Coteaux d'Ancenis (44)

Il était une fois un musicien que l'intermittence incita, certains jours, à passer en continu, option nature et vigne. Non pour évacuer cependant, l'idée d'un projet alternatif. Rémi Sédès a voulu vivre son projet, intensément, dans toutes ses phases, toutes plus déterminantes les unes que les autres. Originaire du Jura, où il compte d'ailleurs quelques cousins vignerons à Château-Châlon, mais ayant toujours vécu à Paris, il se destine dans sa jeunesse à de sérieuses études agronomiques, mais le rythme endiablé des prépas le... [Lire la suite]

13 mars 2015

Vendredi 13, un bon plan pour le week-end : Tronches de vin 2!...

On espérait un p'tit air printanier et une p'tite brise légère qui porterait des effluves aériennes de fleur et de fruit, jusqu'au coeur des librairies, les bonnes (comme Agora, rue Clemenceau, à La Roche sur Yon), qui proposent à partir d'aujourd'hui Tronches de vin 2, le guide des vins qu'ont d'la gueule (toujours aux Éditions de l'Epure, avec Marie Rocher, co-éditrice), mais il faudra peut-être se résoudre à revêtir une petite polaire avant d'aller apprécier le contenu du second opus de "l'anti-guide" ou du "contre-guide", surtout... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 13:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2015

Tronches de vin 2 : gare aux récidivinistes!...

Ne poussez pas, il y en aura pour tout le monde!... Du moins, on l'espère!... En ce vendredi 13 février, veille de la St Valentin et à vingt-huit jours (oui, oui, plus que quatre semaines!) du vendredi 13 mars 2015, nous pouvons annoncer, rappeler plutôt, que Tronches de vin n°2 sera enfin disponible!... Chacun l'aura compris, nous avons fait tout notre possible, avec nos co-éditrices préférées, Sabine Bucquet-Grenet, des Éditions de l'Epure* et Marie Rocher, pour que les augures nous soient favorables, du moins au niveau des... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 février 2015

Julien Braud, la nouvelle vague en Muscadet

Début février glacial. En cette matinée, à Monnières, il fait froid à fendre l'amphibolite!... Pour un peu, le village serait jumelé d'office avec Mouthe, aimable localité jurassienne*, que dis-je? du Haut-Doubs, qui détient nombre de records de basses températures, là où le mercure des thermomètres gèle, dit-on, comme en janvier 1985, mais peut-être cela tient-il de la légende?... Cet hiver froid est plutôt le bienvenu pour les vignerons, qui ne craignent pas de passer des journées dehors à tailler, plutôt que subir la pluie. ... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 12:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
06 février 2015

Et si on passait à autre chose...

Au creux de l'hiver, le 1er décembre dernier, j'ai eu une sorte de flash, quelque chose qui me disait que je vivais là, le premier jour du reste de ma vie. C'est peut-être parce que la soudaineté de ce choix de nouveau statut professionnel et du coup, son côté incontournable et définitif me permettait de franchir une nouvelle porte. Mais aussi, sans doute, parce que la passion que j'essaie de partager - vins, vignes et vigneron(ne)s - appelle sans cesse à se tourner vers d'autres horizons. A mon âge et en espérant que la vie me... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 22:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2015

De vigne en Charlie...

7 janvier. A 18h, il fait nuit comme un 7 janvier. Les radios ont des larmes aux mots, des sanglots aux tournures de phrases. Trente minutes plus tôt, Philippe Val, co-fondateur de Charlie Hebdo nous explique, bouleversé, la voix chevrotante, qu'il ne va pas bien... Je me demande si nous ne sommes pas un certain nombre comme cela ce soir. Il fait frisquet, mais il ne pleut pas. Du coup, on file Place Nap'! Et même s'il avait plu... Je passe chercher Horta, aussi parce qu'elle fait partie de notre vie et que notre vie, p..., ne doit... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 18:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

31 décembre 2014

Bonne Année 2015

Ne le répétez pas, mais en fait, je vous écris de mon bureau... Je veux dire, sur mon lieu de travail... Pour un peu, j'aurais honte, mais à peine!... Privilège de "privilégié" dans l'âge mûr, allez-vous penser?... Peut-être... Pour tout dire, cela fait trente huit ans que je bosse pour la même entreprise, une grande, option téléphonie. Je ne vous dis pas ça pour vous raconter ma vie, mais sans doute un peu parce que depuis peu, j'ai opté pour un TPS, un temps partiel senior. Une fin de carrière en pente douce pour quelqu'un qui n'a... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2014

Instantanés de salons ligériens

A la croisée de novembre et décembre, on s'attend parfois à ce que la douceur d'une arrière-saison automnale laisse place aux premiers frimas. C'est bien ce qu'annonçait la météo nationale pour ce dernier week-end de novembre, mais pourtant, les deux salons de cette fin de semaine se déroulaient par des températures des plus modérées et agréables. Avant de flâner au bord du Layon le dimanche (notez à quel point son niveau est bas pour la saison, très loin des dramatiques hauteurs d'eau des fleuves côtiers du Sud-Est, ces derniers... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 10:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 novembre 2014

Château Massereau, à Barsac (33)

L'article du printemps dernier, paru dans une célèbre revue viticole, cherchant à nous démontrer que quelques irréductibles girondins pourraient bien se transformer en révolutionnaires de la dive bouteille, a sans doute fait long feu dans le landerneau local. Cependant, l'initiative révèle qu'un tant soit peu de curiosité peut nous mettre sur la piste de véritables révélations. Loin de l'intelligentsia bordelaise, qui a tendance à nous laisser entendre que, sans elle point de salut, forts de leur libre arbitre intact et de leurs... [Lire la suite]
Posté par PhilR à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 novembre 2014

Tout le monde il est Baux de Provence!... (2)

Second acte de cette virée provençale. Toujours le même principe : versant nord le matin, versant sud post meridiem. A peine dix minutes de route pour rejoindre le Domaine Milan, au bord de la Via Aurélia. Henri Milan est de ceux qui savent ce qu'ils veulent. Et il a imprimé sa volonté au domaine tout entier, tranchant lorsqu'il faut arracher une parcelle, que d'autres tenteraient de conserver coûte que coûte ou prenant l'option parfois délicate de mettre sur la marché des vins sans sulfites ajoutés et ce, dans les trois couleurs,... [Lire la suite]