Un week-end de printemps sur la côte vendéenne!... Depuis 2004, le Chai Carlina, de Saint Jean de Monts et La Pipette aux quatre vins convient amateurs, professionnels et vignerons, tous plus passionnés les uns que les autres, à quelques journées de rencontres, de dégustations, de repas, d'échanges et de débats, bien sûr!...

lpviades12  1349  RE_VE_du_VIN_2006_001  200507_057

Des REncontres, nées en 2004 avec lapassionduvin.com, qui ne se veulent pas le moyen de faire ressurgir la nostalgie de tout ce qui a pu contribuer à leur mise sur pieds, mais qui essaient de rester à l'écoute des participants, de les étonner parfois. Certes, le vin reste le vin et, à lui seul, il suffit à nous surprendre, avec ses hauts et ses bas, matière vivante!... Alors, laissons-nous guider, par nos goûts, les hasards de rencontres diverses, les attentions amicales, la force de ce désir de nouvelles découvertes, de nouveaux défis, qui nous animent. Aah, liqueurs bachiques!.. Aah, nectars!... Rendez-vous sur la terrasse du Chai Carlina!... Tiens, à propos de l'avenir, en 2008, l'Ascension tombe le 1er mai!... Etonnant, non?... A vos agendas, malgré tout!...

200507_007  200507_008  200507_014  200507_017

La tradition voulait, jusqu'à présent, que l'ouverture du week-end, le pot d'accueil, se fasse pour les premiers arrivés, le jeudi soir, en ouvrant quelques flacons issus du vignoble vendéen, accompagnés de quelques spécialités locales : pignons, huîtres, préfou, brioche, etc... Après Thierry Michon, Prieuré la Chaume ou le Domaine Aloha de Samuel Mégnan, petit changement de cap en 2007, avec les vins de140507_005 Marc Ollivier, du Domaine de la Pépière, au coeur du Muscadet. Une appellation qui n'est d'ailleurs guère plus éloignée de St Jean de Monts que les Fiefs Vendéens!...

Une récente découverte pour nous, très agréable, avec une cuvée Granite de Clisson 2005, toujours en cours d'élevage sur lies, qui devrait avoir un bel avenir et la démonstration de la tenue du Muscadet malgré les années, avec les millésimes 1997 et 1989 du Clos des Briords. Des cuvées assez différentes, selon les choix du vigneron et, au final, la sensation qu'il y en avait là, un peu pour tous les goûts.

Dans la matinée du vendredi, la première dégustation thématique était intitulée : "Le Cèdre, etc..." En fait, il 200507_013s'agissait là d'une verticale du Château du Cèdre, cru vedette de l'AOC Cahors, sur200507_015 sept millésimes, plus trois de la cuvée GC (pour Grand Cru ou Grande Cuvée ou Grand Cèdre, c'est au choix!...). Nous avions donc prévu d'élargir la séance à quelques autres belles cuvées du grand Sud-Ouest, mais avec dix Cèdre, plus une mise en bouche (un malbec argentin), deux pièges (la même bouteille servie en n°2 et en n°13... hé hé!...), cette "ouverture" (très mode par les temps qui courent!...) devait se limiter à cinq représentants des environs!... Les papilles des participants n'en furent pas moins sollicitées comme il se doit par le côt et ils purent apprécier (diversement!) pour conclure, un Cèdre blanc 2005 des plus flatteurs!...

A peine quelques heures et rendez-vous était pris pour le premier "off", dit "Off gourmand", pusique pour la 200507_022première fois, nous proposions une courte dégustation (relative!) autour d'un met. En200507_016 l'occurence, il s'agissait là de fromages à pâtes persillées (Roquefort, Gorgonzola et autres) servis avec quelques moelleux et liquoreux de diverses origines. Etait-ce là, l'accord parfait... comme le disent tous les guides?... Pour la petite histoire, nous étions au moins deux à ne pas devoir nous prononcer, puisque non amateurs de fromages, si ce n'est quelques Comté ou autres Parmesan de bonnes origines!... Pas la même catégorie!... Et difficile avec ça!... En tout cas, les avis n'étaient pas unanimes, tant il fallait apprécier d'abord les vin seuls, si on souhaitait les évaluer. Avec le fromage, c'est une autre histoire!...

Samedi 10h30. Un moment très attendu, lors de ce week-end : la dégustation des vins italiens. Plus exactement, ceux du Roero, il piccolo fratello del Barolo!... Une sélection que nous devions à Annalisa Palluda et à l'Enoteca del Roero, de Canale, au coeur du Piémont. Une idée qui nous trottait dans la 200507_032tête depuis longtemps. Nous aurions pu opter pour une selezione nazionale, sorte de Squadra Azzura des vins de toute la botte. En fait, j'imagine assez la tête d'un français qui serait convié en Italie, à une dégustation de vins de l'hexagone, réunissant Bordeaux, Bourgogne, Anjou, Languedoc, Rhône, etc!... Donc, quelques contacts sur place, quelques souvenirs de dégustations agréables, nous ont incités à procéder ainsi. Ne nous y trompons pas!... C'était plutôt là une séance exigeante!... Ces vins issus du cépage nebbiolo, le même que pour les illustres voisins, Barolo et200507_033 Barbaresco, réclament une bonne concentration et une certaine ouverture de nos esprits. Quelque part, on peut leur trouver une parenté avec les vins de Bourgogne. Et puis, en Italie, il y a un débat permanent entre les "classiques" et les "modernes". Ce n'est certes pas propre à ce pays, mais sur certains cépages, le consensus n'est pas pour demain!... Même si les pratiques locales, totalement opposées naguère, ont tendance à se rapprocher désormais. Il est quand même à noter que ce sont deux échantillons, venant du même producteur (à classer plutôt parmi les "modernes", selon un amateur romain de mes amis!), qui ont reccueilli une majorité des suffrages. Et parmi ces deux vins, l'un était issu du cépage barbera, connu pour proposer davantage de rondeur et de fruit. Serions-nous, parfois, les victimes expiatoires de la dictature du fruit et du sucre?...

Dans la continuité de cette belle matinée, le second "off", sur les coups de dix-huit heures, nous permettait 200507_043d'accueillir Marc Houtin, du domaine de La Grange aux Belles, au coeur de l'Anjou viticole!... Un domaine qui a vu le jour en 2004, qui ne laisse guère indifférents, ceux qui en découvrent les quelques cuvées!... Une approche sincère, beaucoup d'humilité,200507_041 nombre de certitudes laissées au vestiaire, c'est un peu tout ce qui caractérise ce jeune vigneron angevin, tout droit issu de la recherche pétrolière!.. Eh oui!... De la Chaussée rouge à Princé, de Merci à La Belle Adorée, l'Anjou, millésimé 2005 dans tous ses états!... Une série de vins que l'on apprécie pour leur gourmandise, mais qui ont un style et une tenue, qui en font bien autre chose que des cuvées de comptoir!... En tout cas, une séance dans la droite ligne de celles que nous proposons désormais en "off", le samedi : la découverte d'un nouveau domaine et d'un vigneron qui se lance dans l'aventure en Val de Loire. Cela tombe bien!... Les exemples ne manquent guère, pour l'avenir de RE-VE-VIN!...

Enfin, point d'orgue du week-end, comme il se doit le dimanche matin (malgré une bonne pluie, très rare en 200507_045ces lieux!...), une rencontre et une dégustation donnant Carte blanche à... Patrick Baudouin, cette année!... Il nous a gâtés, le vigneron de Chaudefonds!... Avec notamment, une intégrale200507_060 (dans le sens absolu du terme!...) des liquoreux du millésime 1997!... Rien de moins!... Et quelques autres d'années diverses, sur les cuvées Cornillard, En Glanées, Bruandières, Maria Juby, Grains Nobles et Après Minuit!... Et que dire, pour conclure, de cette sorte d'OVNI (Objet Viticole Non Identifié, comme on dit chez Mourat, en Vendée!), Les Sens du Chenin 1997!... Une merveille hors normes!... Tout 1997 donc, même la gnôle de l'année, histoire de sortir de ses rêves, avant de reprendre la route (ne le répétez pas!...) et la matière solide retrouvée au fond d'une cuve!... Etonnante séance!...

Je serais trop long, si j'évoquais tous les moments partagés lors de ces trois journées!... Les repas en soirée, le traditionnel troc, les promenades à Noirmoutier pour certains, les tours en Rosalie pour les autres, le plaisir d'être là tout simplement... Marcher sur la plage, le matin, avant de prendre place à la table des dégustations, sur la terrasse. Se baigner même, pour quelques courageux!... C'est tout ça, Saint Jean de Monts!... Allez!... Un jour, vous serez des nôtres vous aussi!... Merci à tous ceux qui font ces REncontres!... Et surtout à ceux qui y participent joyeusement!...

200507_046  200507_025  200507_044  200507_031

200507_021  200507_061  200507_048  200507_003