Décembre approche, c'est la première offensive... des salons des vins!... La plupart sont des salons dits "grand public", alors que plus tard, au cours de l'hiver, d'autres organisations accueillent les professionnels de toutes sortes et parfois assimilés. Certains ont lieu au coeur de quelque village dans le vignoble, à vocation résolument champêtre, d'autres se tournent vers les grandes métropoles, histoire de titiller l'amateur préparant ses fêtes de fin d'année et qui apprécie au passage, de n'avoir que quelques stations de métro le séparant des crus, grands et petits, venus lui réveiller ses papilles.

AngesVIns_Affiche_2013

Le dernier week-end complet de novembre offre déjà une très belle entrée en matière. Du 23 au 25, aura lieu la 8è édition (comme le temps passe!) automnale d'Anges Vins, toujours au coeur de St Aubin de Luigné, à la salle Jean de Pontoise, au bord du Layon. Et toujours une petite vingtaine de vignerons de la vallée proposant des vins "au naturel et sans artifices". Au passage, quelques invités sont présents, comme Alex Fagat, pêcheur en Loire et Sarthe, Damien Froger, agenceur ébéniste, concepteur de mobilier fait de douelles de barriques, sans oublier, boulanger, charcutier et producteur de délectables fromages de chèvre, pour vos casse-croûte du jour notamment (mais pas que!), dont celui au boudin noir, toujours très recherché en ce week-end!... Allez, vous n'êtes pas tous des anges, nous non plus, mais à St Aubin, il y a du vin!...

Une première parisienne à l'occasion du Salon des Outsiders, proposé par Jean-Marc Quarin, "le 1er salon des vins de Bordeaux, dont le goût est supérieur à ce que l'étiquette laisse paraître". Ça se passe le samedi 23, au 8, rue de Valois, dans le 1er arrondissement de Paris, près du Palais Royal. Quelques grands crus, d'autres supposés moins grands, pour la plupart bien connus, à destination de ceux qui veulent redécouvrir Bordeaux... qui se présente, néanmoins, dans sa livrée habituelle, option velours et dorures. Chassez le naturel... Gageons que la "Soirée de Gala" proposée en clôture de la journée n'aura sans doute pas grand'chose de commun avec le concert-bistro intitulé "La grosse guinguette à Suissa et la petite ginguette à Bistan", final résolument joyeux du Salon des Débouchées, se déroulant le lendemain 24 novembre, à Villeurbanne, dans la banlieue lyonnaise. Les plus téméraires pourront peut-être tenter un aller-retour en TGV, pour passer de l'un à l'autre!... Un week-end qui pourrait décoiffer!... Soyons fous!... Rappelons que les Débouchées réunissent un beau collectif de vignerons très "nature", en provenance de l'Ardèche, du Rhône et du Languedoc-Roussillon, sans oublier quelques voisins du Rhône, de l'Ain ou de Bourgogne. Une très belle ouverture donc, pour cette fin d'année 2013. 

2013-11-24-debouche

Pour la fin de semaine suivante, à cheval sur novembre et décembre, deux options là encore très différentes, l'une parisienne, l'autre en province. A Paris, Porte de Versailles, du 28 novembre au 2 décembre, pas moins de mille vignerons, selon les organisateurs (combien selon la police?...) seront présents pour le Salon des Vins des Vignerons Indépendants, sorte de grand'messe de la dégustation et des achats panachés, préalable aux rendez-vous gourmands familiaux de la fin d'année. C'est immense, parfois ça se bouscule, mais cela reste un rendez-vous incontournable pour bien des amateurs parisiens (d'autres dates apparaissent au calendrier dans certaines grandes villes de province), qui apprécient au passage que tant de vignerons, toutes catégories, idéaux et éthiques confondus montent à la capitale. Il y en a donc pour tous les goûts et, ne nous y trompons pas, moult producteurs, même présents dans d'autres salons plus spécialisés, restent fidèles à ce rendez-vous qui leur permet de croiser régulièrement leur clientèle de particuliers.

fly_11x11_20131_copie

Les 30 novembre et 1er décembre, un autre très joli salon, Les Vins du Coin, installés Espace Jorge Semprun, à Blois. Deux douzaines de vignerons du Centre Loire, pour la plupart, qui ne manquent pas de talent. Et quelques noms qui nous régalent : Puzelat, Lemasson, Morantin, Guettier, Hérédia, pour ne citer que ceux-là. C'est, chaque année, un des plus beaux rendez-vous autour des vins natures ligériens. A ne pas manquer, si vous êtes en Touraine.

Week-end chargé les 7 et 8 décembre et là encore, une sorte d'opposition de style. A Paris, au Carrousel du Louvre, pas moins de 350 domaines participent au Grand Tasting, de Bettane et Desseauve wine experience. C'est du lourd, mais globalement très classique. Très organisé aussi : billetterie sur internet, inscription aux master class, aux ateliers gourmets, à l'école des terroirs... Pour les amateurs de ce genre d'ambiance et ceux qui pensent que c'est the place to be... les 6 et 7 décembre.

A contrario, deux organisations provinciales très appréciées dans deux régions connues pour la rareté de leurs vignes. Mais néanmoins, chaque année, les amateurs s'y pressent. En premier lieu, De natura vini, à St Julien l'Ars, dans la Vienne, non loin de Poitiers. Une petite trentaine de vignerons, un représentant par région et même l'Italie et l'Espagne nature au rendez-vous!... Une sélection remarquable au passage, avec les Patrick Meyer, Mosse, Borel, Coutelou, Landron, Sénat, Bobinet, Clos Fantine...

2013-12-07-les-dix-vins-cochons

Autre incontournable du Centre France, si je puis dire, Les 10 Vins Cochons, sis à Chateldon, cité bien connue pour son eau gazeuse!... Et ce sera la 10à édition, comme autant de rencontres sous la célèbre yourte chauffée!... Une cinquantaine de vignerons prêts à braver la météo hivernale du Puy de Dôme, quelque part entre Vichy et Thiers. Il n'est qu'à consulter la liste des participants, pour se dire que ce salon des vins naturels a sa place sur tous les agendas des amateurs passionnés de France et de Navarre. Topissime!...

On avance, on avance!... Nous passons ainsi au week-end des 14 et 15 décembre. Là encore, deux salons à vous signaler. Le premier est parisien et cher à Isabelle Jomain, de Verre Bouteille. Il se déroule sur la péniche Mélody Blues, amarrée Quay de Bercy, sur la Seine, non loin du Palais omnisports, du ministère des Finances et face à la Bibliothèque François Mitterrand. Vignerons en Seine, c'est son nom et le rendez-vous de 25 vignerons de tous horizons. Là encore, une très belle sélection réunissant des domaines d'une grande notoriété et quelques inconnus (ou presque) à découvrir absolument. De plus, il se murmure que tout ou partie des co-auteurs de Tronches de Vin pourraient se trouver à bord le samedi 14, non pas pour un remake parisien de La croisière s'amuse, mais parce que... ce salon le vaut bien!... D'autant qu'un espace restauration sous tente chauffée fait son apparition cette année, sur le pont supérieur de la péniche. On pourra donc y apprécier d'autant plus confortablement les huîtres normandes de Cyril Hess, ou les foies gras et conserves artisanales du Sud-Ouest d'Alain Grèzes, par exemple. Pas de doute, un bon plan pour les gourmands!...

invitation_VeS_2013

Enfin, hors de question de passer sous silence, aux mêmes dates, mais à Rablay sur Layon cette fois, le salon En joue connection, 18 vignerons qui montent, en Anjou, Layon et Aubance. Le tout est prévu Place du Mail, au coeur du village et quelque chose me dit que vous allez en entendre parler, parce que la com' est au point!... (private joke) Là encore, un mix de quelques noms bien connus et de jeunes talents qui interpellent les amateurs les plus exigeants.

img602

Rappelons qu'à l'exception du Grand Tasting et du Salon des Outsiders, toutes ces manifestations sont à classer dans la catégorie "vente à emporter", que vous soyez professionnels ou amateurs prêts à libérer un peu de place dans votre espace-cave climatisé. Ce qui nous permet, au passage, de signaler que, si vous n'avez pas, ni l'opportunité ni la possibilité de vous déplacer sur un de ces salons, il reste d'autres moyens de vous approvisionner auprès de cavistes en ligne ou agents multi-cartes, toujours aptes à répondre à vos demandes. Il est assez aisé de les trouver sur Internet et d'ailleurs, il est probable que vous en croisiez certains, verres en main, lors de ces salons, se mêlant aux passionnés venus de tous les horizons.