Confinement, jour 6!... Ou 5 ou 7, on ne sait plus trop déjà! Dans le ciel de la place, les corneilles le disputent aux pigeons et aux tourterelles turques, habituels occupants des lieux. Certains de ces oiseaux, libres comme l'air eux, viennent se poser sur la rambarde du balcon, pour me réclamer quelques graines de l'hiver. Bon, les gars, les filles, c'est le printemps, il parait! Va falloir commencer à chercher sa nourriture tout seul!... En plus, je n'ai plus rien en stock, il faut que j'aille à l'animalerie, mais est-ce là un produit de première nécessité?... Promis, j'irai demain!

90658034_10221886006437287_1566963507356762112_o

Sur la place, il y a si peu de circulation que les Pompiers traversent le carrefour sans même se signaler au moyen de leur sirène, ne faisant fonctionner que leurs girophares. Ce soir, à l'heure de l'hommage aux soignants, en première ligne face au fléau, j'ai posé une bougie sur la rambarde, pour saluer la mémoire de ce médecin hospitalier de l'Oise, mort sous les mauvais coup du Covid-19, alors qu'il ne pouvait admettre de rester confiné en plein désastre... Tout en espérant qu'il n'y ait pas trop de décès de ces héros dans les prochains jours.

Ce soir aussi, pratiquement à la même heure, nous avons appris que La Roche sur Yon allait être placée sous couvre-feu de 20h à 5h à partir de demain lundi. Maintenant, les évènements prennent une tournure un rien étrange, celle qui pourrait laisser beaucoup d'amertume quant à notre société qui se délite... Les beaux jours vont revenir, mais ce sont nos yeux et notre regard qui risquent d'avoir changé...