Après avoir passé l'année 2020 (celle qui devait être l'année 20 sur 20, ou vin sur vin!) à attendre de supposés feux verts, en vue de quelques escapades, je me prends à espérer que 2021 ne lui ressemble pas comme une soeur jumelle!... Même si, comme pour bien d'autres choses, nous avons tous appris à voyager dans le virtuel, seule façon d'éviter le poids de quelques frustrations.

2021

En fait, on se surprend à ne plus faire de projets, mais plutôt à se tenir prêts dès que l'ouverture se présentera. Sommes-nous encore à même de planifier, de prévoir, de prédire?... Après l'année des masques, des tests, voici venu le temps des seringues! Et des débats à n'en plus finir, entre ceux qui se feront vacciner, selon l'ordre et la chronologie établis par nos dirigeants et ceux qui refuseront de confier leur épaule (et le reste) à la science!... On se prend à espérer que nous ne ferons pas davantage le constat d'une société coupée en deux, au fil des mois. Qu'aucune nouvelle forme de ségrégation n'apparaisse... les détenteurs d'un "green pass" et les autres!... En restant en contact avec les habitants de quelques pays voisins, on mesure à quel point la plupart des populations reste pour le moins déroutée par les évènements et l'incertitude ambiante. Le vaccin va-t-il nous protéger durablement? Va-t-il tranquiliser tous ceux qui nous entourent?...

vin et rock

En tout cas, il sera encore possible de sortir quelques flacons de nos caves et d'écouter (un peu fort!) les meilleurs souvenirs d'une époque rock'n'roll, histoire de couvrir le bruit souvent grinçant d'un monde qui ne manque pas de nous inquiéter, certains jours. Liberté de voyager, mise sur pieds de projets ébouriffants, rencontres insolites, programmes aboutis, on se donne rendez-vous en 2021, parce que la vie mérite bigrement d'être vécue, n'en doutons pas, encore moins aujourd'hui!... Belle Année à vous tous! Portez-vous bien, prenez soins de vous et de ceux qui vous entourent.