Vendredi 2 mai. Non loin de l'estuaire du grand fleuve dit tranquille (St Jean de Monts n'en étant qu'à guère plus de quarante kilomètres, à vol d'oiseau!...), les amateurs étaient conviés à une grande dégustation de cuvées, version rouge, issues de dix appellations du Val de Loire. Nous nous sommes donc laissés porter par le flux, d'Est en Ouest!... Après avoir descendu le Rhône rouge en 2006, cette année, il fallait donc descendre la Loire rouge!... A peine, avons-nous fait un petit détour sur l'un de ses affluents, le... Loir!...

img177

Nous étions donc là au matin d'une journée entière consacrée à la Loire, sorte d'ode à la cabernet-mania, qui compte nombre d'adeptes, surtout quand il s'agit d'un millésime comme 2005!... Selon la formule adoptée pour le Rhône, voilà deux ans, nous avons sélectionné dix appellations, chacune d'elle représentée par deux domaines. L'un d'une notoriété certaine et relativement ancienne et l'autre, dans la mesure du possible, animé par un jeune vigneron, installé depuis 2000.

04052008_006   04052008_008   04052008_009

A noter que, si certaines appellations offrent difficilement la possibilité de découvrir la production de jeunes vignerons (rares à St Nicolas, Bourgueil ou Chinon... encore que, pour cette dernière, il suffira de patienter juste un peu!...), dans d'autres cas, les vignerons, dits de notoriété, sont nombreux. Au point que, si on les réunissait, ils permettraient l'organisation de belles séances, comme en Saumur-Champigny, Bourgueil et Chinon encore!... Le choix était donc quelque peu arbitraire ou lié au hasard, éventuellement motivé par le simple fait que certaines cuvées millésimées 2005 ne sont plus "trouvables"!... N'oublions pas d'ailleurs que, dans nombre de cas, les vignerons ne disposent plus des vins présentés ici!... Dommage!...

Même principe que pour les Beaujolais, pour ce qui est du déroulement de la séance : tous les vins sont passés en carafe et remis immédiatement dans leur flacon d'origine dans les deux heures qui ont précédé. Ils sont numérotés de 1 à 20 et présentés deux par deux, par AOC.

1- Touraine - Domaine Vincent Ricard - Le Vilain P'tit rouge :
Situé sur les coteaux du Cher, un assemblage de cabernet franc et de côt. Rubis profond. Un nez de fruits rouges et juste, quelques notes boisées. Assez agréable, de la rondeur. Une "buvabilité" immédiate!... Aimable mise en bouche. **(*)

2 - Touraine - Le Grand Cléré - François Blanchard :
100% cabernet, issu d'une petite zone entre Richelieu et Chinon. Rouge cerise sombre, un peu trouble. Le 04052008_010nez est dominé par le boisé de l'élevage. L'expression aromatique est sur la réserve. La matière est là, mûre, concentrée, mais la bouche est dominée par cette sensation boisée. A revoir! **

3- Coteaux-du-Vendômois - Domaine de Montrieux - Emile Hérédia :
100% pineau d'Aunis. Rubis clair. Une première touche un peu foxée! Puis de jolies notes de poivre, d'épices et balsamiques. La matière est assez légère, mais l'expression est plutôt persistante, avec des tannins assez présents. **(*)

4- Coteaux-du-Vendômois - Patrice Colin - Les Vignes d'Emilien Colin :
100% pineau d'Aunis, sur argile et sur marne. Belle robe rubis. Un nez assez discret sur les fruits rouges, l'élevage n'est pas dominateur. Une belle matière aux tannins fermes, qui finissent un peu secs, à ce stade... On peut supposer que le vin est dans une phase assez ingrate, mais cette cuvée semble avoir un beau potentiel. **(*)

5- Chinon - Bernard Baudry - La Croix Boissée :
Issu d'une parcelle au sol très calcaire. Robe cassis profond. Joli nez sur un cocktail de petits fruits rouges mûrs. Le boisé de l'élevage est fin et distingué. On entre dans une autre dimension! Tannins solides. Belle matière puissante et persistante. L'aération rend l'expression d'une belle complexité et nous pousse vers le sud: notes d'olives, de tapenade!... Très beau vin!... ****(*)

6- Chinon - Domaine Pascal Lambert - Les Perruches :
Issu d'un sol de "perruches", argile et silex. D'un rouge sombre très profond! Le nez est sur les fruits mûrs, framboise, cassis. Une très belle matière là encore. Bouche ferme, droite, bien constituée. Dans un registre sur la puissance, avec des perspectives d'évolution sur la durée. Moins "palpable" à ce stade, mais semble armé pour exprimer la richesse du terroir, sa "minéralité". Beau vin à suivre! ****

7- Bourgueil - Domaine Audebert - Les Marquises :
Sur un sol argilo-calcaire, type tuffeau. Rouge profond. Un joli nez sur les fruits noirs. L'attaque est assez fraîche et douce. Matière assez souple, veloutée. Plus accessible dans l'immédiat pour son expression sur la rondeur, avec une pointe de tannins finissant un peu raide. ***

8- Bourgueil - Catherine et Pierre Breton - Les Perrières :
Vignes de 70 ans sur le coteau de Bourgueil, exposé sud, sur sol argilo-siliceux en surface et argilo-calcaire en profondeur. Robe cassis profond. De très belles notes mentholées, puis évoquant les fleurs et les plantes, la verveine!... En bouche, des sensations multiples, après une très belle expression sur le fruit. Le vin donne une impression de complexité, de volume, de structure ferme et élégante. Une rétro qui nous ramène sur le menthol!... Un cabernet franc, dans un registre qui va en étonner plus d'un, pendant de longues années!... *****

9- St Nicolas de Bourgueil - Thierry Amirault - Clos des Quarterons :
Un domaine plutôt situé sur des sols de graviers. Les Amirault sont légion, ou presque, dans cette partie du Val de Loire!... Jolie robe carmin. Au nez, des fruits rouges légers, assez typé des sols de sable et graviers, 04052008_011un peu sur la fraise. A l'aération, apparaissent des notes de moka!... Traces d'évolution rapide?... En bouche, sensation fruitée et acidulée. Pas désagréable, mais dans un mode léger. **(*)

10- St Nicolas de Bourgueil - Sébastien David - Orion :
Pour les sols, une grande proportion de graviers sablonneux sur la roche mère. Rouge profond intense. Très beau nez de baies noires mûres, sur des notes boisées, fines et élégantes, bien intégrées. La bouche s'exprime avec fermeté. Droite, cohérente, homogène, elle offre une vraie belle impression d'équilibre. Superbe!... Qui plus est, le vin ne se départit jamais d'une jolie fraîcheur, apportant une grande "buvabilité". Il n'y en a plus?!... Mais, comment va-t-on faire pour s'en passer?!... Avec Orion, une future star ce David?... Ne le répétez pas... trop!... *****

11- Saumur-Champigny - Château de Villeneuve - Vieilles Vignes :
Une robe cassis profond. Le nez s'exprime sur les petits fruits mûrs, les baies noires. Une petite note torréfiée vient coiffer le tout. Concentration moyenne. Un fruit velouté en bouche et de la rondeur, apportée notamment par une petite pointe d'alcool. Beau vin, clean, sans surprise. ****

12- Saumur-Champigny - Antoine Sanzay - L'Expression :
Rouge cassis profond, violacé. Très beau nez, façon cocktail de petits fruits. C'est mûr à souhait et assez explosif! En bouche, la pureté du fruit est remarquable. Les tannins soutiennent joliment la matière puissante et droite. Petit à petit, L'Expression, la bien nommée, évolue sur des notes de "craie dans l'encrier"!... Est-ce là une approche de la minéralité du cru, du terroir?... Très très beau!... ****(*)

13- Saumur - Château de Fosse Sèche - La Clef de Voûte :
Assemblage de cabernet franc et de cabernet sauvignon. Rouge profond. Joli nez de fruits rouges. L'attaque est assez tonique, le vin se révèle droit et ferme. La bouche est plutôt ronde, un peu sur la réserve. En finale, le boisé est assez soutenu. Tout ne semble pas en place et homogène, mais assez beau potentiel. ***(*)

14- Saumur - Romain Guiberteau - Cuvée Domaine :
Rouge profond. Très beau nez de fruits mûrs! Beau vin à la bouche tannique, puissante, droite. L'équilibre va s'appuyer sur le volume et l'alcool, plus des notes cacaotées en finale, qui donnent un charme fou à ce cabernet ambitieux, mais solide. ****

15- Anjou rouge - Domaine Philippe Delesvaux - La Montée de l'Epine :
100% cabernet sauvignon. Cassis profond. Baies noires mûres au nez, net et franc. Un vin qui s'exprime sur la puissance et l'élégance et qui donne déjà une rondeur douce et onctueuse. Pourtant les tannins sont présents en finale! Finalement, une dualité assez séduisante!... Est-ce son caractère sudiste!.. Beau vin! ****

16- Anjou rouge - La Grange aux Belles - Marc Houtin - Princé :
Rouge sombre. Beau fruit mûr, sur un boisé très propre, bien intégré. On a déjà beaucoup dit et écrit sur ce 04052008_012Princé et il est toujours là!... Rondeur et onctuosité, avec une belle fraîcheur. Des notes animales, charnues, apparaissent à l'aération. Le vin reste gourmand tout au long de la dégustation. On se régale!... ****(*)

17- Anjou-Villages - Domaine Ogereau - Côte de la Houssaye :
100% cabernet sauvignon, sur un sol caillouteux de texture légère (sables et limons), issu d'un schiste gréseux très dur. Cassis très sombre. Que l'on retrouve au nez, avec des flaveurs d'un boisé choisi, évoquant un "style bordelais". La bouche apparaît plutôt douce et homogène. Le vin est droit et blindé pour une longue garde!... Gardez-en!... ***(*)

18- Vin de table français - Didier Chaffardon - Cuvée des Mille Zincs :
Une sorte de pirate, mais issu de la région de Brissac. Cassis sombre. Un vrai cocktail aromatique!... Du cassis gourmand et des notes exotiques étonnantes!... Bouche profonde et intense. On perd ses repères avec des arômes de kiwis, de mangues!... Ce qui confère au vin, une incomparable sensation de fraîcheur et de fruit avec, qui plus est, une agréable persistance. L'Anjou qui nous étonne!... ****

19- Fiefs Vendéens - Brem - Domaine St Nicolas - Thierry Michon - Cuvée Jacques :
Une grosse proportion de pinot noir. Rouge profond. Le nez est dominé par un boisé fin et distingué, qui donne au vin un caractère épicé, un peu monocorde, à ce stade... De légères notes d'évolution, les tanninsdanistand_1_ se sont assouplis, mais la matière est là. Potentiel de garde important. Un "Loire" hors normes!... ***(*)

20- Fiefs Vendéens - Brem - Domaine Aloha - Samuel Mégnan - Belharra :
Robe cassis. Un très beau nez de fruits noirs, agrémenté de jolies notes de tabac blond!... Très belle concentration homogène, droite, ferme. La bouche a atteint un niveau d'onctuosité et de fruité, soutenu par la fraîcheur, qui rend le vin épanoui et franc. Une cuvée bigrement séduisante!... Certains lui trouvent une note saline en finale!... Surf in paradise!... ****

Très belle prestation... des Vins de Loire 2005!... Pour un peu, la séance nous aurait fait oublier la plage!... Pourtant, à peine quelques heures plus tard, le "Off Loire" nous attendait, avec son lot de surprises, pour une dégustation... au couteau!...

23022008_002