Petite soirée amicale, entamée du côté de Brem sur Mer, dans la cave d'un domaine viticole, qui propose des portes ouvertes, pour ce week-end du 15 août.

Douceur estivale bienvenue, pour un petit tour d'horizon des cuvées disponibles en ce moment. Les échanges se prolongent... jusqu'à une certaine heure... celle du dîner. Et si on allait manger quelque part, dans le coin?... Nous sommes non loin des Sables d'Olonne et si on évacue le choix vers les (rares) très bonnes tables du secteur, pour lesquelles il faut sans doute (quoique...) réserver, il nous reste l'option crêperie et peut-être moules-frites... Pour le reste, c'est souvent très aléatoire, durant cette période... Mais...

14082009_002

... nous avions oublié que... le drapeau noir flotte sur les marmites de l'été!... Le vigneron se montre assez enthousiaste lorsqu'il nous suggère cette gargote, au bord de la route, dans la forêt. Peut-être, n'y est-il pas retourné depuis... depuis le début de la saison, voir plus?... Enseigne à l'intitulé accrocheur, exotisme bon teint, clientèle cosmopolite (le camping proche?...) qui semble avoir passé ces derniers jours sur la plage voisine (il fait enfin beau et chaud depuis quatre ou cinq jours sur le Vendée)... Tous les ingrédients semblent être réunis, sauf... dans les assiettes!... Après avoir partagé des tapas mexicano-caraïbes en guise d'entrée, nous optons pour différents plats de poissons (mais quelle idée?!...), alors que, comme chacun sait, ils ne sont plus, très souvent, que d'élevage et surgelés!... En un mot comme en cent : la ca-ta!...

Côté vins, pas mieux!... Une sélection de vins locaux est proposée, mais notre choix va vers un domaine dont le blanc n'est pas présent à la carte et un autre, que la serveuse nous dit ne plus faire!?... Finalement, elle nous en conseille un troisième : une daube!... Et cette petite phrase, en italique, au bas de la carte : "Ces tarifs ont bénéficié de la baisse de la TVA".

Bref, la soirée qui a tout pour plaire et qui vous laisse un goût amer!... Chaque année, en fin d'été, la presse régionale nous fait part d'études diverses, concernant l'accueil et le tourisme local... Certes, cette dernière est aussi très performante pour nous souffler le chaud et le froid (une de ses spécialités, depuis quelques temps, dans tous les domaines!...). Mais, nous sommes parfois étonnés d'apprendre alors, que la clientèle étrangère notamment délaisse de plus en plus notre région et fustige la qualité de l'accueil, justement. Que cette clientèle fuit, de plus en plus, tous ces restaurants saisonniers, ouverts sept jours sur sept, qui prennent les gens pour des abrutis, alors qu'ils pourraient les régaler d'une cuisine toute simple, sur la base de produits locaux!...

Et l'on s'étonne que certains jeunes nous disent avoir même abandonné l'idée de dîner dans nos restaurants de la côté!...  A 25 euros par personne, on ne peut que les comprendre!... Et de se tourner, de plus en plus, vers la restauration rapide, façon drive-in!... Ah!... Un dernier petit mot, à destination des vignerons amis de la région : je sais qu'il faut bien vivre, mais, quelque part, votre présence sur la carte de ces établissements, ne fait que cautionner des agissements pour le moins disqualifiants... Y a-t-il des observateurs du Tourisme dans la salle?... Bon sang, essayons de garder notre sens critique!...