750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
La Pipette aux quatre vins
La Pipette aux quatre vins
Publicité
Newsletter
Pages
Derniers commentaires
Archives
La Pipette aux quatre vins
Visiteurs
Depuis la création 1 097 548
6 août 2011

Roussillon 2011 : Philippe Wies, La Petite Baigneuse, à Maury

Ses amis avaient tous, ou presque, choisi la vallée de l'Agly. Un jour, retour des Indes, La Petite Baigneuse, au teint halé par dix-huit mois de navigation, posa son sac à terre à Maury, sur la route de Lesquerde. Une autre aventure débutait...

img478

Philippe Wies  se définit comme paysan-vigneron. Avec donc, un trait d'union chargé d'embruns maritimes, de tempêtes et de calmes, de bleu océan et de couchers de soleil grandioses!... Première phase donc, dans le Sud-Ardèche, où il élève divers animaux de la ferme, de races anciennes. Il compose également un potager de légumes anciens, utilisant au passage la traction animale. L'activité s'accompagne d'un accueil en chambres d'hôtes. Petit à petit, Philippe et Céline ressentent l'impression pesante de ne plus vivre que pour leurs hôtes de passage... et moins pour leurs enfants et pour eux-mêmes. Une seule solution : larguer les amarres!... Vendre la terre, acheter un bateau et prendre le large!... Certains en rêvent, d'autres passent à l'acte!...

011   021   012

En 2007, est-ce l'appel du retour à la terre?... Le paysan-marin souhaite poser son sac à terre. Il se verrait bien vigneron, dans ce Sud qui l'attire. Il part en quête d'un vignoble. Céline a précisé les bases incontournables : "Si les vignes sont belles, trouve aussi une maison dans un village et une école." Oui mon capitaine!... Il parcourt donc le Roussillon, se découvre et croise quelques amis dans les vallées voisines, passe par Montalba le Château et s'arrête sur cette offre à Maury. On lui propose là, un îlot de 8,5 ha de vieux grenaches superbes, sur les plus beaux terroirs de la commune, non loin de St Paul de Fenouillet!... Le village est plutôt joli et sympathique, l'école accueille un bon groupe de la dernière génération locale... Banco!...

014   010   007

Énergie!... il va falloir en dépenser pour s'installer!... Il commence par vendanger, en 2007, chez quelques copains de la région. L'hiver suivant, il le consacre à la remise en état de la maison, afin qu'elle devienne un tant soit peu confortable pour toute la famille. Il faut aussi s'occuper du vignoble, sur des schistes (rien que des schistes!), quasiment entouré de garrigue, à 350 m d'altitude environ, dans une zone superbe, adossée à la montagne et sous son influence, ainsi que sous celle de la tramontane et où s'essoufflent les dépressions océaniques, tout comme les quelques entrées maritimes venues de la Méditerranée.

019

Au printemps 2008, il a pris connaissance des quelques difficultés éventuelles de la région, notamment lors des vinifications et il se concentre sur le cuvier. Aucune des options qu'on lui propose ne lui convient. Pas de doute, il faut se lancer dans le "sur mesure"!... A peine six mois avant le premier millésime du domaine, il se lance dans la construction de cuves en béton, avec contrôle des températures intégré dans les parois des dites cuves, afin de bénéficier au mieux de l'inertie thermique du matériaux. Les macérations des rouges s'y dérouleront donc dans les meilleures conditions possibles, que la vendange soit égrappée ou en macération carbonique, voire entière et foulée aux pieds, comme en 2010, pour partie.

Les élevages se déroulent en barriques de deux ou trois vins, pour la plupart récupérées chez Jaboulet. A noter que le domaine regroupe actuellement 12,5 ha en un seul tenant, sur la partie la plus haute de l'aire d'appellation Maury, dont les vins "secs" pourront porter le nom dès 2011, en lieu et place de Côtes-du-Roussillon, pour peu qu'ils soient composés d'au moins deux cépages, dont une majorité de grenache.

018   013   020

Quelle plus belle occasion de découvrir au domaine le millésime 2010?... Avec des indicateurs au vert, malgré des débuts difficiles et surtout un printemps douloureux. En effet, le 16 juin 2010, la région voit débouler des nuées de grêle ravageuses. A Lesquerde, une grande partie du vignoble est dévastée en quelques minutes. Il faut même faire appel à des chasse-neige pour déblayer les routes!... Comme d'autres, Philippe Wies fait le bilan : 60 à 70% de perte dans certains secteurs et entre 70 et 80 hl en moins au final!... Cruel!... Et pourtant, de belles quilles se profilent!... Vous allez pouvoir sonner à la porte de La Petite Baigneuse!...

- Juste Ciel 2009 :
Issu de maccabeu, plutôt en bas de coteau exposé sud-est et grenache gris d'un plein coteau haut orienté nord-est. Une trace de sucre résiduel (3,5%), avec une pointe de réduction de prime abord, puis la bouche est pleine et l'expression persistante, avec une jolie finale sur le citrus légèrement confit.

- Juste Ciel 2010 :
Cette année, 100% grenache gris. Superbe!... Expression minérale, pierre chaude. La rétro-olfaction est en tension, façon lame prête pour l'abordage!... A ce stade, la qualité de l'équilibre est étonnant!... Comme une risée tiède sur votre joue... sous pilote automatique!...

- Grain de Soleil 2010 :
100% maccabeu cette fois. Un peu plus en retrait à ce stade. Mais, une forme d'élégance plus humble, mais avec un beau potentiel.

- Trinquette 2010 :
50% grenache et 50% carignan, du fait de la grêle printanière, alors que c'est en principe, une cuvée 100% grenache noir, issu d'un coteau plein sud. "Cuvée glou-glou ou soiffard(e)", selon le vigneron!... N'a pas le statut de voile d'avant dédiée aux coups de vent, mais plutôt de quille à trinquer. Remarquez, on peut trinquer après la tempête!... Belle réponse terroir, avec des tannins nullement agressifs, ce qui en fait un vin plaisant, facile à boire. Attention, les impressions sont parfois trompeuses : c'est du 0% carbo!... Trinquette, j'en veux, diront certain(e)s!... Suivez mon regard...

- Les Loustics 2009 :
Du grenache trentenaire sur une face nord-nord-est et un peu de syrah (5 à 10%). Ce jour-là, une pointe assez soutenue de réduction et une tendance à l'oxydation. Le yin et le yang chez les matelots!... Cuvée 100% en macération carbonique!... J'y perds mon latin!...

- Les Loustics 2010 :
Un nez à tomber du bord!... Notes épicées, florales, très garrigue en cherchant un peu... C'est comme une brise de terre qui vous apporte des arômes de grillades, en doublant un cap!... La mise est récente, ce qui fait que la bouche est un peu diffuse, mais l'expression aromatique est superbe et franche. Belle promotion de mousses, cette année!...

- Grand Largue 2009 :
Une association qui fait équipe pour le bien de l'équipage!... 60% lledoner pelut de trente ans, exposé sud-sud-est et 40% de carignan de 80 à 90 ans plein nord. C'est sans doute un peu la tête et les jambes!... Tabarly et Kersauzon sur un tour du monde, naguère... On envoie la toile, mais garde l'écoute en main si on part au lof!... Ce jour-là, le grand largue est un peu serré, mais va sans doute être résolument portant avant longtemps. Belle matière, solide.

- Bon Plein 2009 :
100% issu de vieilles vignes de grenache noir, exposées sud et sud-est. Là encore, du solide, mais des tannins élégants et une expression de fruits noirs, de poivre et d'épices. Il vaut sans doute mieux être patient. A oublier à fond de cale!...

- Maury 2009 :
Du grenache noir, rien que du grenache noir, issu d'un plein coteau exposé sud. Philippe Wies s'est lancé d'entrée dans la production de ce VDN, parce qu'à Maury, quand même!... Il avance doucement, consulte sa table à carte, observe les nuages, tient compte de la renverse du courant... En 2008, le vent soutenu était peut-être un peu fort, pour sortir du port à la voile. En 2009, les marins retraités le saluent en levant leur casquette bleu marine, à son passage dans le chenal. "Il est des nôtres, celui-là!..." Avec 2010, il largue les amarres sans crainte. Désormais, il connaît cette barre qui lève par forte houle, à la sortie du port.

img482
Bon vent, Capitaine Wies!... La Petite Baigneuse est dans de bonnes mains!...

Publicité
Publicité
Commentaires
S
tried this wonderful wine at Le Palmier in Pezanas
Répondre
C
Chapeau !!! <br /> <br /> A tous ces vignerons pleins de courage, qui vont vers la qualité !
Répondre
P
... et demain Juste Ciel 2010!... Si je m'écoutais, je remettrais cap au sud!...
Répondre
E
Grand Largue reste parmi mes plus belles découvertes... On en remplit son galion et en avant moussaillons !
Répondre
Publicité