Nous y sommes! C'est la dizaine du blanc, rosé, rouge et des bulles!... Pas la période des soldes, mais plutôt celle où les vignerons en ont ras le bol de voir cette pluie tomber sans cesse. Sur le pas de leur portail de chai, ils se disent qu'un peu de froid sec serait le bienvenu, histoire de tailler dans des conditions plutôt agréables, sans oublier les conditions anticycloniques favorables à une clarification des jus de l'année. De plus, si par hasard, certains s'aventurent dans leurs parcelles par les temps qui courent, ils pourraient être perturbés par de nouvelles interrogations... La culture du riz ne serait-elle pas plus favorable dans nos contrées arrosées?... Des images qui ne circulent guère sur Internet et les réseaux sociaux, tant elles risqueraient de véhiculer des aspects plutôt négatifs.

Alors, faisons fi de ces paysages hivernaux, chargeons les fourgons et partons à la rencontre du public bien aimé, c'est ce que se disent les vignerons en ce moment, qui savent qu'en plus, ils vont pouvoir croiser le verre avec leurs confrères, passer quelques soirées animées, comparer leurs expériences et recharger leurs accus avant le début d'un nouveau cycle, même si certaines journées peuvent paraître longues. Pour eux, bien sur, une séquence à ne pas manquer.

flyer-Bal vignerondefinitif   img611   img612

Le début de cette période un peu folle impose de mettre cap au sud et de se rendre pour l'essentiel dans la capitale languedocienne, Montpellier. C'est là que se déroule la 21è édition de Millésime Bio, le mondial du vin biologique selon les organisateurs, appellation revendiquée mais volontiers admise par les vignerons, qui peuvent croiser là, les acheteurs professionnels venus de tous les pays. Pas moins de 800 producteurs accourus de douze pays cette année. Énorme, un peu beaucoup selon certains, mais où chacun est traité à égalité (27-29 janvier).

Ce salon, né de l'idée et des échanges de quelques passionnés de la région en 1993, a généré depuis une forte dynamique, mais aussi quelques "offs" pour le moins passionnants. Certains ont gardé une taille proche du premier salon au Mas de Saporta, mais d'autres réunissent une sélection de vignerons et de domaines qui ne manque pas de motiver les visiteurs de passage. Pour ces derniers, le marathon minuté commence et ce n'est pas fini!... C'est sous ce rythme diabolique que s'annonce la période qui mènera tout ce beau monde jusqu'à la fermeture du Salon des Vins de Loire, mais nous n'en sommes pas encore là!...

img610

A noter donc, dans l'ordre d'apparition au programme : un peu en retard pour vous parler du Bal Vigneron, au Domaine de Sulauze, chez Karina et Guillaume Lefèvre, à Miramas (13), mais certainement une soirée festive idéale pour une ouverture en fanfare. Alors que d'en d'autres régions, des réunions importantes et traditionnelles se déroulent (St Vincent Tournante, à St Aubin, en Bourgogne et Salon des Vignerons Indépendants, pendant trois jours à Rennes), un des plus beaux rendez-vous du moment est annoncé au Château de Flaugergues, à Montpellier. Pas moins de trente cinq vignerons à l'affiche, les 26 et 27 janvier, pour Les Affranchis venus de toute la France, option "nature". Aux mêmes dates, notez également Le Vin de mes Amis, à Castelnau le Lèz, au Domaine de Verchant, ainsi que le 27, à St Aunès, une dégustation regroupant quatorze vignerons, Salle du Paradis.

Les 27 et 28, vignerons et visiteurs prennent de la hauteur, au sommet du phare de Palavas les Flôts, avec vue panoramique imprenable sur la Méditerranée, à l'occasion de Biotop Wines, proposé par Isabelle Jomain. Pas moins de 45 domaines et là encore, une sacrée sélection!... A Montpellier toujours et aux mêmes dates, De Chemins en Piste... Une vingtaine de vignerons du Gers à la Provence, dans les locaux de l'Aéroport Hôtel et le tout, certainement dans la bonne humeur.

Déjà un timing pour le moins serré, mais ce n'est pas fini!... A peine trois jours pour s'organiser, recharger le fourgon et changer de valise. Il faut maintenant se tourner vers le nord et rejoindre les bords de la Loire et de la Maine, où d'autres grands rendez-vous sont programmés.

img614

Là aussi, tout d'abord, un intermède amical et festif à Angers, au Pifomètre : Des Tronches de vins, une tronche de pain et une tronche d'andouille!... Quelques flacons à déguster et les tout derniers exemplaires de Tronches de vin disponibles à la vente et à la dédicace, pour ceux qui n'auraient pas encore le célèbre best-seller de l'année 2013, option vin, vigne et vignerons, en présence de certains des auteurs. Une mise en bouche du week-end ligérien qui s'annonce des plus agréables!... 

1555402_10151928400356342_2120460613_n   Vins anonymes   img609

Dès le samedi 1er févier et pour deux jours, deux rendez-vous à ne pas manquer : la dégustation des Greniers Saint Jean, que l'on a coutume d'appeler à tort Renaissance des Appellations, même si cela reste bien une émanation de l'association réunissant les biodynamistes autour de Nicolas et Virginie Joly, ainsi que Mark Angeli. Toujours plus nombreux et beaucoup de grandes bouteilles à découvrir.

Non loin de là, il faudra se rendre à l'Hôtel des Pénitentes, Boulevard Descazeaux, pour aller saluer les dites Pénitentes. Deux douzaines de vignerons et vigneronnes réunis autour des Villemade, Puzelat, Mosse, Gaubicher et Bonhomme. Un rendez-vous international à inscrire à tout prix sur vos tablettes, puisque l'Espagne, l'Italie et la Géorgie y seront représentées. Là encore, soupçon de présence de très beaux flacons dans les parages!...

img615

Un autre "off" à signaler, celui qui se déroule dans le très beau cadre de la Collégiale St Martin, en plein centre de la cité angevine : Les Vins Anonymes, avec là encore une sympathique assemblée d'une quarantaine de vignerons venus de toute la France. Le rendez-vous est fixé au dimanche 2 février exclusivement, de 10h à 00h, avec restauration assurée toute la journée par Emmanuel Chavassieux et même un repas en soirée, animé musicalement par Pomp Fiction, groupe de jazz manouche. Indiscutablement festif!...

En ce dimanche et jusqu'au lendemain soir, peut-être le rendez-vous le plus attendu, puisqu'à l'occasion de la 15è Dive Bouteille, Sylvie Augereau nous sort des douves et coursives souterraines du Château de Brézé, pour nous permettre de découvrir un nouveau décor : les caves Ackerman, à Saumur même. Le velours reste sous terre finalement!... Et si on se passait un morceau de The velvet underground?... See you sunday morning!... Très grosse fréquentation attendue, à l'image de la liste impressionnante de vignerons présents pour ces deux journées saumuroises.

529412_10152159107084073_464705396_n

Pour la journée du lundi 3 février, n'oubliez pas non plus, la Levée de la Loire, réunissant là encore une longue liste de vignerons ligériens, présents de 10h à 18h aux Greniers Saint Jean également, qui est donc devenu une sorte de carrefour incontournable du buvez bon (avec modération) dans la capitale du Maine et Loire!... Dès ce jour et jusqu'au 5, notez bien que le Parc Expo accueillera au passage le Salon des Vins de Loire, qui a pour sa part dépassé désormais les vingt éditions.

Pas certain d'avoir été exhaustif, mais désormais, que la fête commence!... Rappelons quand même au passage que, contrairement à nombre de salons de la fin d'année, ceux-ci sont ouverts aux professionnels et assimilés, selon la formule consacrée. Allez, en route!...