... à moins que ce ne soit un coup de chaud!... Avec les temps qui courent, nos cerveaux et nos organismes sont plutôt preneurs de cette cuisine roborative qui propose pot au feu, choucroute, boeuf bourguignon ou blanquette de veau, dans la plus pure tradition de nos recettes régionales.

Pour ce dimanche sensé annoncer le redoux, Mme PhR et moi étions donc d'accord pour une blanquette. La cuisinière, ne reculant devant aucun sacrifice, ni sa crainte d'une glissade malencontreuse en se rendant au marché, se charge de trouver tous les ingrédients. Mais, comme elle est joueuse à ses heures, elle décide, pour l'occasion, de remplacer les carottes traditionnelles, résolument orange, par une version violette ou pourpre, ce qui a pour conséquence directe de teinter l'ensemble lors de la cuisson!... Une vraie blanquette de schtroumpf!...

11022012 002   11022012 001   11022012 003

Et pour accompagner ce plat, au demeurant excellent, un flacon tout droit venu de Catalogne. Un Conca de Barberà de Joan Ramon Escoda, Les Paradetes 2007, assemblage de grenache, mazuelo (ou carignan) et sumoll tinto, dans une version 100% nature!... Une vraie nature en fait, parfait pour répondre aux excès de Dame Nature, certains jours.

422833_2596597754701_1247443345_31914318_2009602268_n[1]

A propos, vous pourrez découvrir le domaine à Prenafeta, à l'occasion d'un salon inaugural du nouveau chai souterrain, le 16 avril prochain, où il sera possible de retrouver quelques vignerons bien connus venus du Grand Sud, mais aussi de Loire, du Rhône, du Beaujolais, ou encore d'Italie et bien sur d'Espagne. Ca s'appelle H2O Végétal. Une belle occasion de découvrir ce coin de Catalogne!...

Consultez d'autres comptes-rendus Flash sur les Dégustantanés du blog d'Olif