22 septembre. Ce soir, à 20h44, nous rentrons en automne. Qui peut le croire?... En ce dimanche, la Vendée connaît une journée résolument estivale : 28° à 17h!... Sous les pavés, la plage... Pas pour moi, damned!... Madame PhR se paye le luxe d'une escapade randonneuse à l'Ile d'Yeu, avec un petit groupe qui n'en revient pas de bénéficier d'une telle météo : bains de mer sur les plages de l'île et coups de soleil. J'en suis quitte pour un petit marché du samedi matin.

005   001   003

Alors, viande ou poisson?... Un peu d'iode pour les vapeurs océanes ou la terre des senteurs paysanes?... Grillage ou mijotage?... Option cochon finalement. C'est parti pour un filet mignon au paprika!... La cocotte en fonte sera de sortie. Quelques oignons, un poivron rouge, des champignons de Paris tout frais. Ca va mijoter!... Bouillon de volaille, du paprika bien sur, un soupçon de farine, un petit fond de Madère. Celui-ci m'inspire moyennement, si bien que j'y apporte ma touche perso : un peu de chocolat 100% cacao de Claudio Corallo!... Le p'tit truc qui vous bouleverse la sauce du jour!... Un peu de crème fraîche pour finir. Servez bien chaud, avec quelques pommes vapeur par exemple, mais d'autres options sont possibles.

Côté vins, le pluriel s'impose. Deux orientations diamétralement opposées pour cette recette. Quelque chose de classique avec le vin en provenance du Portugal, Azinhaga de Ouro Reserva 2011, en provenance du Douro. Une structure somme toute satisfaisante, dans un registre ibérique, sans le boisé envahissant. L'aération lui fait du bien. C'est plutôt homogène, sans dureté finale. L'autre option est plutôt du genre décalé. Pourtant, cette sorte de recette réunissant crème, champignons et saveur épicée peut lui convenir. Le Coteaux-du-Layon-St Aubin, Clos de la Guiberderie 2000, de Philippe Delesvaux, explose. Vous avez dit minéralité?... Une très belle liqueur dynamique à souhait et cette longueur remarquable!... Une touche d'épices douces, un rien de zestes confits et une finale qui s'étire sur des notes "très Domaine Delesvaux", tendance carbonifères. Pourtant, ce n'est pas le Clos du Pavillon!... Matière noble et onctueuse. Décidément, cette vallée et ces coteaux ont toujours de quoi nous surprendre!...

Consultez d'autres comptes-rendus Flash sur les Dégustantanés du blog d'Olif