Onze jours sans voir la terre!... On vient de débarquer!... Le port de Vila Baleira est tout à fait calme. Nous voici dans une île portugaise depuis 1419, où Christophe Colomb vécut avec son épouse Filipa Moniz et son fils Diego.

img477

"J'vais aux patates!..." C'est la phrase laconique que lâcha P'tit Jean, vigie de notre fameux trois mâts fin comme un oiseau, en quittant le bord, alors que tous, nous nous affairions aux préparatifs du départ. Plus que de la perplexité, je vis poindre de l'agacement chez ceux, nouvellement embarqués, qui ignoraient pourquoi le jeune homme au regard perçant, semblait exempté de quelques corvées. Je savais, pour ma part, son talent à profiter d'une marée basse, à l'équinoxe de printemps, pour arracher aux failles des rochers, quelques ormeaux, ces mollusques dont il maîtrise d'ailleurs, comme personne, la préparation culinaire. Voilà de quoi faire un dîner hors pair, lors de notre première escale atlantique!... Et le supposé privilège en sera oublié!... D'autant que, lorsqu'il regagna le bord, je pus constater que le sac de jute, sur son épaule, était bien rempli!...

19022011_002   19022011_003   19022011_008

La mise en bouche nous permit de découvrir la chair crue de l'haliotis (ou abalone aux Amériques). Il faut la couper en tranches fines, dans l'épaisseur. Une sorte de carpaccio, comme nous l'avions appris à Genoa. De l'huile et un jus de citron pour une marinade de quelques heures, fleur de sel et voatsipériféry, du poivre sauvage de Madagascar. Juste au moment de servir, quelques pelures de truffes, pour associer des goûts et saveurs divers, comme dans un équipage. Beaucoup de fraîcheur et de naturel, pour cette approche rare.

A table, on se délecte en silence! Pour un peu, on oublierait de servir à boire!... Pourtant, ce Montsant blanc Santbru 2009, venu de Catalogne et d'une escale à Barcelone donne une belle réplique. 85% de grenache blanc et 15% de grenache gris, un vin qui nous vient de Portal del Montsant. Jolie découverte!

19022011_004 19022011_006 19022011_007 19022011_005

Pour la version chaude de cette cuisine d'ormeaux, après une préparation attentive, les mollusques sont poêlés dans le beurre pendant six minutes. Un peu de crème juste avant la fin de la cuisson, une touche de paprika doux venu d'un port de la Mer Noire et le tout servi avec des quartiers de pommes dorées. Extatique!... Dehors, le vent semblait fraîchir. Le bruit des drisses frappant le mât nous rappela qu'il nous faudrait doubler les amarres pour la nuit.

690px_Madeira_topographic_map_fr

- Tu as déjà terminé ton assiette P'tit Jean?...
- Et demain, Capitaine?
- Cap sur Madeira! Nous laisserons les Desertas à babord, pour arriver à Funchal avant la nuit...

Consultez d'autres comptes-rendus Flash sur les Dégustantanés du blog d'Olif